Travailleurs étrangers Venir travailler au Luxembourg

Tout ressortissant de l'Union européenne (UE) ou d'un pays assimilé bénéficie de la libre circulation au sein de l'UE, ce qui lui donne le droit de résider et de travailler dans n'importe quel pays de l'UE. Avant de commencer à exercer un emploi au Luxembourg, il y a quelques modalités pratiques à respecter. Nous vous donnons un aperçu sur les démarches et demandes à faire!

Qui peut travailler au Luxembourg?

L'accès au marché de travail luxembourgeois est libre pour les ressortissants qui résident légalement sur le territoire d'un autre État membre de l'UE.

Sont assimilés aux États membres de l'UE:

  • l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège en tant qu'États parties à l'accord sur l'Espace économique européen;
  • la Confédération suisse.

Toute personne qui souhaite s'établir dans une commune luxembourgeoise (et exercer un travail au Grand-Duché) doit, dès son arrivée, déclarer sa présence auprès du bureau de la population de l'administration communale du lieu de résidence choisi.

Chaque personne qui souhaite venir travailler au Luxembourg, sans y résider, a néanmoins besoin, en principe, d'une autorisation de travail avant de commencer son nouveau poste.

Les ressortissants de pays tiers ont besoin d'une autorisation de séjour, puis d'un titre de séjour.

Quickfact:

Aujourd'hui plus de 170 nationalités différentes vivent et travaillent au Luxembourg. Environ 70% de la main d'oeuvre n'a pas la nationalité luxembourgeoise. Elle est composée de travailleurs immigrés ou dit frontaliers - qui sont originaires de l'Allemagne, de la Belgique ou de la France.

© SIP

Demande d'autorisation de travail – les modalités pratiques

La demande d'autorisation de travail, pour les ressortissants d'un pays tiers, doit être sollicité par écrit auprès de la Direction générale de l'immigration du ministère des Affaires intérieures. Vous trouvez plus de détails sur le contenu et les documents à joindre de la demande ici. Le délai de réponse du ministère est en principe de 3 mois maximum. En cas de non-réponse, la demande peut être considérée comme rejetée.

La durée de validité de l'autorisation de travail court à partir de la date où la demande a été accordée. La première autorisation est valable au maximum un an (sans dépasser la validité d'un titre de séjour). L'autorisation peut être renouvelée sur demande, si les conditions d'obtention sont toujours remplies et que le bénéficiaire peut prouver qu'il a travaillé pendant la durée de son autorisation de travail.

À partir du premier renouvellement, l'autorisation est valable pour une durée maximale de trois ans. 

© Henry Co, Unsplash

À savoir!

La première autorisation de travail donne accès à une seule profession auprès de tout employeur dans un seul secteur.

L'autorisation de travail renouvelée donne accès à tout secteur et à toute profession.

La procédure à suivre est expliqué en détail ici

Sécurité sociale

Tous les citoyens de l'UE bénéficient des mêmes prestations de sécurité sociale liées à un contrat de travail que celles accordées aux ressortissants nationaux. Elles concernent les congés de maladie et de maternité, le chômage et les allocations familiales, les accidents du travail et les maladies professionnelles, ainsi que les pensions d'invalidité et de vieillesse.

Dans la plupart des cas, les formalités légales d'enregistrement au Luxembourg (inscription à la sécurité sociale, à l'administration fiscale, etc.) sont effectuées par le nouvel employeur.

3 questions à...

Jeff Hurt, coordinateur national EURES Luxembourg auprès de l'ADEM – l'agence pour le développement de l'emploi.

  • Monsieur Hurt, vous êtes coordinateur national du réseau européen de l'emploi EURES. Quelles sont les principales offres de cette plateforme?

EURES existe depuis 1994. C'est un réseau de coopération qui promeut la liberté de travailler à travers les 27 États membres de l'UE, la zone de libre-échange de l'UE et la Suisse. Les bureaux, coordinateurs et conseillers sont en contact quotidien avec des employeurs, dans leur quête de profils intéressants, et des demandeurs d'emploi, à la recherche d'un emploi attrayant, pour leur fournir les bonnes informations: sur les postes disponibles, les conditions de travail et les conditions de vie dans les différents pays. EURES propose un programme de mobilité ciblée (subsides et aides financières pour les déplacements intra-européens), une assistance d'embauche (des cours de langues) et un portail d'emploi en ligne "European Job Days". Les services d'EURES sont gratuits.

En plus du réseau européen, EURES Luxembourg est membre du partenariat transfrontalier EURES Grande Région avec la  Rhénanie-Palatinat, la Sarre, le Grand Est, la Wallonie et la Communauté germanophone de la Belgique. EURES Grande Région se concentre particulièrement sur les questions pratiques des employeurs transfrontaliers: systèmes nationaux de sécurité sociale, règles fiscales et systèmes juridiques en place dans les quatre pays.

  • Depuis que vous occupez ce poste, quels sont les changements que vous avez pu constater sur le marché de l'emploi au Grand-Duché?

Je suis engagé dans le réseau depuis 2006 et je suis coordinateur national EURES Luxembourg depuis 2018. Pendant ce temps, il est devenu plus difficile de trouver du personnel (hautement) qualifié. Il n'y a plus de surplus de profils compétents et expérimentés dans la région, et il faut aller de plus en plus loin pour trouver les bons candidats. Dans ce contexte, il est important qu'un pays se donne régulièrement de nouveaux instruments et se repositionne. Pour attirer et retenir des talents, il faut une bonne stratégie. C'est la seule façon pour que le pays devienne un vrai "talent hub".

Afin de trouver des nouveaux talents pour le marché national, EURES Luxembourg a lancé, dans le cadre d'un projet pilote, une nouvelle plateforme: work-in-luxembourg.lu. Si un de vos lecteurs est intéressé par un poste attractif au Luxembourg, nous l'invitons à s'enregistrer sur le portail!

  • Pourquoi, selon vous, le Luxembourg est-il à considérer comme un des meilleurs endroits pour vivre et travailler?

Le Luxembourg est le pays le plus cosmopolite que je connaisse, avec toutes ses cultures et nationalités. Et les conditions de vie sont intéressantes : la sécurité sociale, le système éducatif multilingue et inclusif, la paix sociale, la nature, la culture, l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, etc. De plus, le pays est situé au cœur de l'Europe et il est très facile de se déplacer rapidement dans d'autres grandes villes (Paris, Bruxelles, Cologne, etc.). Mais il faut aussi être conscient des coûts de vie, qui peuvent être parfois très chers.

Quickfact:

EURES, c'est 3,9 millions d'emplois, 1 million de CV et 5 mille employeurs enregistrés! 

© Digital Vision