Quelles langues parle-t-on au Luxembourg?
Le multilinguisme vous ouvre grandes les portes à la vie au Luxembourg

Le Luxembourg est un environnement résolument multilingue: la majorité des Luxembourgeois parle quatre langues et le taux des résidents étrangers frôle le 50% de la population totale. La langue parlée varie selon le contexte. Dans l’administration, au moins les trois langues administratives – luxembourgeois, français, allemand – sont utilisées et dans la presse écrite c’est plutôt l’allemand qui domine. Au travail, dans la vie publique et dans la vie associative par contre, tout dépend du contexte.

À part les langues utilisées couramment au Luxembourg, d’autres langues sont également parlées, surtout l’anglais, l’italien et le portugais, mais aussi des langues slaves ou nordiques, signes des communautés expatriées assez importantes au Luxembourg.

Mais juste pour vous rassurer: rare est l’occasion où on ne trouve pas de langue commune au Luxembourg.

Visiter le pays

Le secteur touristique est très ouvert aux différentes langues. Les sites web sont tous multilingues, et les attractions touristiques auront pour la grande majorité des dépliants en plusieurs langues. Comme un nombre important de frontaliers travaille dans le secteur de l’hôtellerie et de la gastronomie, le français et l’allemand sont utilisés presque universellement, et l’anglais est aussi très populaire.

Contacter une administration

Selon la loi de 1984 sur le régime des langues, "il peut être fait usage des langues française, allemande ou luxembourgeoise" en matière administrative et judiciaire. Ceci signifie que le citoyen a la possibilité de formuler ses requêtes administratives dans l’une de ces trois langues, l’administration devant se servir pour sa réponse "dans la mesure du possible" de la langue choisie par le requérant. Les actes législatifs sont rédigés en français et, conséquence importante sur le plan juridique, seule la "langue française fait foi" à tous les niveaux de l’administration publique.

Au travail

Selon une étude de 2018 du ministère de l’Éducation nationale, 98% de la population luxembourgeoise parle le français, 80% parle l’anglais et 78% parle l’allemand. Le luxembourgeois est utilisé par 77% de la population.

Le français est la langue de communication principale, suivie du luxembourgeois, de l’allemand, de l’anglais et du portugais. Le français est surtout utilisé dans le secteur du commerce et dans celui de l’hôtellerie, de la restauration et des cafés, principalement dans la capitale et ses alentours.

L’anglais sert de langue véhiculaire à l’importante communauté internationale qui travaille auprès des institutions européennes et au personnel employé dans le domaine bancaire et industriel. L’anglais est devenu la langue des affaires et de la finance et, le plus souvent, il est utilisé aux réunions entre personnes de différentes nationalités.

© SIP

Au vu de la grande communauté d’immigrés que représentent les Portugais, ces derniers utilisent fréquemment leur langue maternelle aussi bien sur le lieu de travail (surtout dans les secteurs du bâtiment, de l’hôtellerie et du nettoyage) que pendant leurs loisirs (associations, amicales, cafés…).

À l’école

Le système éducatif luxembourgeois met l’accent sur les langues. C’est pourquoi les élèves luxembourgeois apprennent au moins trois langues étrangères pendant leur parcours scolaire. Le système offre aussi un large éventail de mesures et de cours qui visent à intégrer des élèves étrangers.

Les médias et la presse écrite

Le luxembourgeois est la langue la plus utilisée par les stations de radio et les chaînes de télévision luxembourgeoises. Pourtant, il existe aussi des programmes dans d’autres langues: la station radio du quotidien L’Essentiel émet en français, et la station Radio ARA émet des émissions en italien, anglais, portugais, etc.

La presse écrite luxembourgeoise a toujours été polyglotte. L'allemand a toujours été la langue de choix de la presse écrite, bien que dans les quotidiens traditionnels, et certains journaux hebdomadaires, la place du français ait progressé. Les articles en langue luxembourgeoise demeurent par contre l’exception. Depuis quelques années, il existe un nombre de publications en anglais.

La vie culturelle

Envie de sortir au cinéma? Toutes les productions qui sont montrées au Luxembourg le sont soit dans leur version originale avec sous-titrage, soit dans une version synchronisée en allemand ou en français.

Pour les pièces de théâtre, il n’y a pas de règle: luxembourgeois, allemand, français, anglais, portugais, italien – le choix des langues et des productions est riche.

Faire les courses et les achats

Un nombre important des salariés dans le commerce en détail est francophone. Le luxembourgeois et l’allemand sont aussi utilisés.

La police

Les agents de police parlent couramment le luxembourgeois, le français et l’allemand. Selon les origines de l’agent, il ou elle peut aussi parler d’autres langues.

À l’hôpital

La majorité du personnel n’est pas luxembourgeois – pourtant, le multilinguisme est pris au sérieux dans le secteur. Les hôpitaux exigent un certain niveau de connaissance des trois langues du pays. En plus, du personnel qui parle encore d’autres langues peut être demandé d’aider dans des cas spécifiques.

Vie politique

La langue parlée sur scène politique est le luxembourgeois, même si le français est pour la plupart utilisé comme langue écrite.

Vie associative

Dans la vie associative, toutes les combinaisons de langues sont possibles. De la fanfare locale au club d’expatriés, vous trouverez sans doute une association qui vous accueille. Là encore, les trois langues administratives du pays sont les plus utilisées, mais dans la vie associative au Luxembourg, personne n’est exclu sur base de la langue qu’elle parle.

Devant la justice

De façon générale, une personne qui comparaît devant la justice peut s’exprimer dans la langue de son choix. Au cas où elle ne maîtriserait pas une des trois langues du pays, un interprète est mis à disposition.