Kniddelen Aussi savoureux que faciles à préparer

Les Luxembourgeois sont passés maîtres dans l'art de préparer de délicieux mets avec des ingrédients simples, quelle que soit la saison. Les Kniddelen, sortes de quenelles de farine, se préparent rapidement avec des ingrédients faciles à se procurer et délectent les convives affamés. La recette présentée ici est celle de Ketty Thull, sans doute la cuisinière la plus célèbre du Luxembourg, dont les livres sont toujours un cadeau très apprécié.

Un goût de Luxembourg

Selon la tradition, ces boulettes associées à la saison des frimas sont un vrai régal après une longue marche hivernale ou quand le besoin de réconfort se fait sentir pendant les sombres journées. Les ingrédients - farine, oeufs, lait, beurre et lard - reflètent le passé agricole du Luxembourg. À l’époque, les Kniddelen constituaient la base de l’alimentation pour la majorité de la population. Aujourd’hui, même si le pays s’est énormément diversifié, ils restent un souvenir du passé et rappellent à leurs nombreux amateurs des repas avec les grands-parents. De plus, la plupart des recettes se sont transmises de génération en génération ou proviennent des incontournables livres de recettes signés Ketty Thull.

Diplômée de la prestigieuse Académie d’art culinaire de Paris, Ketty Thull est une véritable référence de la cuisine luxembourgeoise. En effet, la plupart des ménages du pays possèdent un exemplaire de ses livres, acheté récemment ou transmis de génération en génération. Il était coutume d’offrir son anthologie aux jeunes mariés, et c’est encore parfois le cas aujourd’hui, même si son premier ouvrage remonte à 1937.

Si vous souhaitez goûter à cette partie de l’héritage culinaire luxembourgeois, voici notre recette inspirée de la célèbre Ketty Thull.

Ingrédients:

  • 500 g de farine T550
  • 3 à 4 oeufs
  • 300 g de fromage blanc (environ 10% de matière grasse)
  • 100 ml de crème
  • 150 ml de lait
  • Gros sel
  • 100 g de lard fumé maigre
  • 100 g de lard fumé gras

Préparation:

  1. Versez la farine dans un plat.
  2. Mélangez les oeufs, le fromage blanc, la crème et le lait dans un bol séparé.
  3. Formez un puits au centre de la farine et versez le mélange d’oeufs. Mélangez tout en incorporant progressivement la farine.
  4. Dans une grande casserole, faites chauffer de l’eau salée jusqu’à ce qu’elle frémisse.
  5. Trempez deux cuillères à soupe dans l’eau frémissante. Utilisez ensuite l’une des cuillères pour prélever un peu de pâte et l’autre pour former de petites quenelles que vous plongez dans l’eau. Lorsque les Kniddelen remontent à la surface, ils sont prêts à être sortis de l’eau à l’aide d’une écumoire, puis placés dans un bol chaud.
  6. Dans une poêle, faites chauffer les lardons jusqu’à ce qu’ils soient croustillants.
  7. Ajoutez les lardons aux Kniddelen, avec de la graisse à frire.

Ajoutez un peu de persil ou de ciboulette hachés en guise de garniture et accompagnez vos Kniddelen d’une délicieuse compote de pommes. Un vin blanc sec de Moselle complètera à merveille ce repas typique.

S’il vous reste de Kniddelen à la fin du repas, conservez-les. Vous pourrez les réchauffer plus tard dans une poêle à frire.

Kniddelen : Une délicieuse citation du passé du Luxembourg et un clin d'oeil aux savoureux produits locaux.
Editions Schortgen
Les paysages luxembourgeois sont une source abondante de produits alimentaires fins, aujourd'hui comme jadis.
SIP

Dernière modification le