Au Luxembourg les déplacements sans voiture ont le vent en poupe. Or, face à l’augmentation progressive du trafic automobile, les résidents semblent avoir développé une sensibilité grandissante pour la mobilité douce. 

Celle-ci inclut les déplacements à vélo, à pied ou autre moyen de locomotion non-polluant comme par exemple les skateboards électriques. Mais, dans le tourbillon de ces nouvelles tendances de micro-mobilité, ce sont surtout les trottinettes - électriques ou non - qui ont su conquérir le paysage urbain. Elles sont particulièrement plébiscitées par la jeune génération et les personnes qui fuient les rues bouchonnées pour se rendre au travail.

Les avantages des modes doux sont évidents: rapides sur de courtes distances, bons pour la santé, écologiques, frais d’entretien minimaux.

Aux vues de tous les avantages apportés par ces moyens de déplacement urbain, les autorités ont fourni beaucoup d’efforts de leur côté. Des stations-vélo en libre-service électriques deviennent de plus présentes dans l’espace public luxembourgeois, un signe fort pour encourager la mobilité douce.

La bicyclette avant tout

Moins polluant que la voiture, plus rapide que la marche à pied et surtout plus bénéfique pour la santé: en théorie le vélo a beaucoup d’atouts pour les déplacements au quotidien. Surtout pour se rendre au travail en ville, la bicyclette s’avère le moyen de transport le plus rapide.

Filer entre les voitures et chevaucher dans les rues bouchonnées permet non seulement de gagner du temps, mais se déplacer à la force du mollet a également un impact positif sur la santé et sur l’écologie.

Pour des distances plus longues, combiner le vélo avec les transports publics est une bonne alternative à la voiture.

Au Grand-Duché la promotion du vélo se développe de manière accélérée. Des efforts considérables ont été investis dans le développement d’un réseau national de pistes cyclables, des services de location de vélos urbains montent en flèche et même dans le secteur du tourisme, le Luxembourg se positionne comme une destination incontournable du tourisme à vélo (bed&bike).

Pistes cyclables

Que ce soit en pleine nature, à côté de voies ferrées abandonnées, des chemins accidentés au pied d’un château fort d’antan ou le long d’un fleuve, les pistes cyclables au Luxembourg sont toutes aussi diverses qu’impressionnantes. 

Le Grand-Duché dispose actuellement d’un réseau de 600 km de pistes cyclables, mais il est prévu d’élargir le réseau à quelque 900 km.

Une attention particulière est accordée à la réalisation de pistes cyclables à l’intérieur des localités de manière à promouvoir l’utilisation du vélo comme moyen de transport.

Afin d’encourager la mobilité douce, les réseaux locaux de pistes cyclables sont coordonnés pour être raccordés au réseau national de pistes cyclables.

Dans cet ordre d’idées, la Ville de Luxembourg a élaboré un concept pour la circulation à vélo disponible sur son site Internet.

Pour en savoir plus:

Location de bicyclettes

Des vélos de location sont disponibles à travers le pays et les villes de Luxembourg et d'Esch-sur-Alzette disposent d'un système à vélos en libre-service. D’autres villes et communes lancent des projets pilotes en matière de location de vélos.

  • veloh.lu – système de location de vélos à Luxembourg
  • velok.lu – système de location de vélos à Esch-sur-Alzette
  • location de vélos au Luxembourg sur le portail du tourisme visitluxembourg.com
  • Vélos de location au Luxembourg sur le site de la Centrale de mobilité

Rail, bus et vélo

Au Luxembourg, le transport des bicyclettes à bord des trains et des autobus est gratuit.

Rail: sur tout le réseau intérieur des CFL, le client peut emmener sa bicyclette dans les trains, à condition que l'embarquement et le débarquement de la bicyclette se fassent par le client lui-même.

Bus: la possibilité de transporter des vélos dans les autobus est prévue avec la seule restriction que les disponibilités techniques des bus soient adéquates.

M-Box: des espaces vélos sécurisés M-Box installés à proximité des transports en commun garantissent aux cyclistes une meilleure protection de leurs vélos contre le vol et le vandalisme.

Vélo-école

Vous ne savez pas (encore) rouler à vélo? La LVI (Lëtzebuerger Vëlo-Initiativ a.s.b.l.) organise des cours d'apprentissage de vélo destinés aux adultes.

Au boulot à vélo – Mam Vëlo op d’Schaff

Brûlez des calories et pas de l’essence en vous rendant à votre lieu de travail!

L’enjeu de cette initiative organisée pendant les mois de mai, juin et juillet par la Centrale de mobilité est d’utiliser le vélo pendant 15 jours au moins. Une combinaison du vélo avec les transports publics est également encouragée.

Dernière modification le