Fondé en 2016, le Parc naturel du Mullerthal, dit Mëllerdall, est le plus récent des trois parcs naturels luxembourgeois. Situé à l’est du pays, le long de la frontière allemande, il regroupe 12 communes (Beaufort, Bech, Berdorf, Consdorf, Echternach, Fischbach, Heffingen, Larochette, Mompach, Nommern, Rosport et Waldbillig) sur une surface totale de 256km2 et avec une population de 23.000 habitants.

La région se caractérise essentiellement par ses formations spectaculaires de rochers, ses pentes escarpées et ses vues panoramiques spectaculaires sur les hauts plateaux, les vallées profondes et les forêts étendues. Mais, c’est surtout son paysage constellé de surprenantes collines rocheuses qui ont valu à cette région le surnom de Petite Suisse luxembourgeoise.

Cette région verdoyante, qui comprend aussi les vallées de l’Ernz Noire, de l’Ernz Blanche et de la Basse-Sûre, invite les randonneurs à flâner dans les couloirs taillés dans les roches, les sportifs à des escalades ou au VTT.

Le Parc naturel du Mullerthal se caractérise par des vues panoramiques spectaculaires sur les hauts plateaux.

La petite cascade Schiessentümpel est un des endroits les plus photographiés du Mullerthal.

Les missions du parc

Le Parc naturel Mëllerdall vise à promouvoir le développement durable de la région tout en favorisant le développement économique, écologique ou social. Bref, il cherche à donner une certaine qualité de vie à la région. En pratique, cela se traduit par la protection des nappes phréatiques et de tous les cours d’eau ainsi que l’utilisation responsable de l’exploitation régionale du bois.

Le parc naturel n’est ni un territoire clôturé, ni un parc national. Il sert de plateforme pour la réalisation de projets européens, nationaux, régionaux et locaux dans le domaine de la conservation de la nature et du paysage ensemble avec ses nombreux partenaires, les communes membres et ses citoyens. Parmi les exemples de projets réalisés au niveau régional figurent un jardin communautaire, un chemin didactique sur les abeilles, un projet pilote d’extensification des espaces verts communaux et la plantation de plus de 1.000 arbres fruitiers afin de conserver les pré-vergers.

Le Parc naturel Mëllerdall soutient également la promotion des produits régionaux et s’engage pour l’éducation des connaissances de la région, que ce soit au niveau de la flore et faune, de l’histoire, de la culture, de l’artisanat ou de l’architecture.

Dernière modification le