Les accords de Schengen L’idyllique village au bord de la Moselle est devenu symbole de la libre circulation dans l’Union européenne

Un petit village de la Moselle luxembourgeoise, situé au tripoint Luxembourg-France-Allemagne, donne son nom aux accords de Schengen. Pour une grande partie des européens, Schengen est devenu le symbole de la libre circulation des personnes et des biens et la suppression des frontières en Europe. 

Les dates clés des accords

Le 14 juin 1985, les cinq pays membres de la Communauté européenne signent l'accord de Schengen supprimant le contrôle des personnes et des marchandises aux frontières. La signature de cet accord a eu lieu sur le bateau de plaisance M.S. Marie-Astrid, amarré au quai de la Moselle du charmant village de vignerons de Schengen.

Cinq ans plus tard, le 19 juin 1990, il en suit la signature de la convention de Schengen par les cinq mêmes États membres, également au village mosellan. La convention complète l’accord et définit les conditions d’application et les garanties de mise en œuvre de cette libre circulation. Elle n’est entrée en vigueur qu’en 1995.

© SIP

En 2017, la Commission européenne annonce que le village de Schengen a été sélectionné par un comité indépendant d’experts pour l’attribution du Label du patrimoine européen. Ce label est attribué à des sites considérés comme jalons des valeurs, de l’histoire et du patrimoine culturel européens partagés, de même que de la valeur de la diversité nationale et régionale. Le label doit ainsi contribuer à renforcer le sentiment d’appartenance à l’Union chez les citoyens européens, en particulier chez les jeunes, et à stimuler le dialogue interculturel.

Monument des accords de Schengen

Sur l’esplanade de la Moselle à Schengen, trois stèles en acier commémorent la signature des accords de Schengen en 1985 et 1990. Si le village viticole de Schengen a été sélectionné pour la cérémonie de signature des accords, c’est en raison de sa situation géographique à la frontière de la France, de l’Allemagne et du Luxembourg en tant que membre de l’Union économique Benelux (soit les cinq premiers signataires du protocole).

© SIP / Emmanuel Claude

Musée européen Schengen

Inauguré le 13 juin 2010, 25 ans après la signature des accords de Schengen, le Musée européen Schengen est dédié à l’histoire et à la signification des accords de Schengen. Sur 200m2, l'exposition permanente essaie de montrer au visiteur que la suppression des contrôles des personnes aux frontières intérieures a été le début de la mise en oeuvre d’une des quatre libertés fondamentales qui avaient été fixées par les traités de Rome de 1957.