Chaque lundi de Pentecôte, la ville ardennaise de Wiltz bouillonne à l’occasion de la Fête du genêt. Appelée Gënzefest, ou Geenzefest dans le dialecte local, la fête met à l’honneur le genêt, arbuste à fleur jaune que l’on retrouve en abondance sur les collines de l’Eislek, dans le nord du Luxembourg. Des milliers de spectateurs visitent la ville pour s’amuser et surtout pour voir la reine du genêt et sa parade.

La fête du paysage doré

Au fil des années, le Geenzefest est devenu une des plus importantes manifestations folkloriques du Grand-Duché, qui attire chaque année près de 10.000 spectateurs dans les rues de la capitale des Ardennes.

Organisé par l'association "Les Amis de la féerie du genêt de Wiltz", le Geenzefest est surtout connu pour son impressionnant corso du genêt: plus de 40 chars, des groupes musicaux et folkloriques nationaux et internationaux défilent dans les rues de la ville le lundi de Pentecôte.

Découvrez les fêtes et traditions luxembourgeoises au fil de l'année dans notre brochure "A propos ... des fêtes et traditions au Luxembourg".

© Fotoclub Wooltz

Animations pour tout le monde

Ce corso fleuri est entouré d'un vaste programme d'animations tout au long du week-end de la Pentecôte. Expositions, couronnement de la reine du genêt, marché aux puces, prestations folkloriques, concerts, spectacles et bal du genêt – il y en a pour tous les goûts.

Célébrée depuis 1948, la Fête du genêt est l’idée du photographe Tony Mander et de ses amis. Leur objectif était de célébrer la beauté du paysage et mettre à l’honneur le chant, la musique et le folklore des Ardennes. En effet, à cette époque de l'année le genêt fait semblant de baigner le paysage de l’Eislek dans un jaune doré.

Dernière modification le