Le Luxembourg, de par sa diversité, se sent évidemment concerné par les questions de discrimination. D’éventuels risques sont donc anticipés en instaurant un plan légal qui protège le citoyen aussi bien sur le lieu public, que sur le lieu de travail.

Est-ce que vous êtes concerné(e) ou témoin?

S’il est du devoir citoyen de dénoncer les cas de discrimination quand ils se produisent, beaucoup de personnes touchées directement ou indirectement refusent de parler, ou ne se rendent même pas compte qu’elles sont discriminées. D’où l’importance de connaître la loi et – en cas de besoin – les instances publiques vers lesquelles se tourner pour demander du soutien.

Vers qui se tourner?

Le Centre  pour l'égalité de traitement (CET) a été créé par la loi du 28 novembre 2006 précitée. Le CET exerce ses missions en toute indépendance et a pour objet de promouvoir, d’analyser et de surveiller l’égalité de traitement entre toutes les personnes sans discrimination fondée sur la race ou l’origine ethnique, le sexe, l’orientation sexuelle, la religion ou les convictions, le handicap et l’âge.

La  Chambre des salariés (CSL) a été instituée par la loi du 13 mai 2008. Les attributions qui lui sont conférées visent la défense des intérêts professionnels et la représentation de ses ressortissants. Toute personne travaillant au Luxembourg, hormis les fonctionnaires et employés publics, est représentée par la CSL.

Le site web discrimination.csl.lu contient un volet entièrement dédié à la discrimination au travail. En plus d’une définition claire et concise, il situe sur le cadre légal et les moyens d’action.

Le Centre national de référence pour la promotion de la santé affective et sexuelle (CESAS) a pour but de promouvoir la santé affective et sexuelle au niveau national, à travers l’information, la sensibilisation et la formation. Il a été créé dans le cadre du programme national “Promotion de la santé affective et sexuelle” initié et soutenu par plusieurs ministères. Le centre conseille sur 
divers thèmes, dont la discrimination à cause de l'orientation sexuelle.

La loi contre la discrimination

La loi du 28 novembre 2006 sur l’égalité de traitement condamne la discrimination. Celle-ci s’applique à toutes les personnes, publiques et privées, physiques ou morales, y compris les organismes publics. Elle interdit formellement toute forme de discriminationdirecte ou indirecte, basée sur la religion ou les convictions, le handicap, l’âge, l’orientation sexuelle, l’appartenance ou non-appartenance, vraie ou supposée, à une race ou une ethnie.

Le champ d'application de la loi comprend les lieux de travail et de vie, l’école et l’espace public en général.

Dernière modification le