Dräikinneksdag
La fête des trois rois et un gâteau avec une fève

Le 6 janvier, c’est la fête de l’Épiphanie. Au Luxembourg, elle s’appelle Dräikinneksdag, littéralement la "fête des trois rois". Pour l’occasion, on déguste un Dräikinnekskuch, une "galette des rois" au frangipane. Mais attention, une petite surprise se cache à l’intérieur.

À la recherche de la fève

L'Épiphanie est une fête chrétienne qui célèbre l'arrivée des rois mages Melchior, Gaspard et Balthazar auprès de l'Enfant Jésus. Selon l’évangile de Matthieu, les trois rois suivent l’étoile de Bethléem jusqu’au berceau de Jésus pour lui offrir de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

Pour l’occasion, on déguste le Dräikinnekskuch. Celui-ci est fait à la pâte feuilletée et fourrée traditionnellement au frangipane, quoique des variations au chocolat, aux pommes et même à la viande existent.

La tradition veut qu’une fève soit cachée à l’intérieur du gâteau et quiconque reçoit le morceau qui contient la fève est le roi du jour et peut se mettre une couronne, souvent en carton doré. Ce qui incite naturellement les curieux à suivre avec intérêt la découpe de la galette pour apercevoir la fève.

Attention d’ailleurs: de nos jours il s’agit pour la plupart d’une petite figurine en porcelaine. Les amateurs trop avides risquent donc de s’abîmer l’émail des dents.

Créez votre propre Dräikinnekskuch

Passionnée de photo et du design, inspirée par les recettes de sa grand-mère et blogueuse invétérée - voici Merlanne. Son Dräikinnekskuch selon une recette traditionnelle vous mettra l'eau à la bouche.

Ingrédients:

  • 2 pâtes feuilletées surgelées (∅ env. 28 cm)
  • 120 g d’amandes en poudre
  • 90 g de beurre
  • 90 g de sucre
  • 2 oeufs 
  • 1 gousse de vanille
  • 2 cuillères à soupe de rhum
  • Quelques gouttes d’extrait d’amandes
© Merlanne

Merlanne est blogueuse luxembourgeoise et spécialiste du "fait maison", que ce soient des délices culinaires ou du bricolage. 

  1. Mélanger le sucre, la vanille et le beurre fondu en une pâte homogène. Ajouter un oeuf et le rhum et mélanger.
  2. Ajouter les amandes en poudre et l’extrait d’amandes et mélanger pour obtenir une crème d’amande souple.
  3. Déposer un fond de pâte feuilletée sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et étaler la crème d’amandes sur le milieu de la pâte. Laisser un bord d’environ 4 cm tout autour. Ne pas oublier de cacher les "fèves" dans la crème d’amandes!
  4. Badigeonner le bord de blanc d’oeuf et déposer la deuxième pâte par-dessus.  Bien souder les bords.
  5. Pour que la galette soit bien "dorée", badigeonner avec du jaune d’oeuf dilué dans un peu d’eau. Si la galette vous semble un peu trop grande, vous pouvez couper un peu les bords.
  6. Faire des stries avec la fourchette tout autour du bord pour que la galette soit encore plus belle et dessiner un soleil au milieu à l’aide d’un couteau. 
  7. Enfourner la galette dans un four préchauffé à 200°C et laisser cuire pendant environ 20 minutes. Baisser la température à 180°C et laisser cuire la galette pendant encore 10 à 15 minutes. Sortir du four, laisser refroidir et déguster le Dräikinnekskuch avec une tasse de chocolat chaud ou de café.

Bon appétit!

Dernière modification le