Patrimoine paysager, union de la culture et de la nature Les parcs et jardins historiques font partie des richesses luxembourgeoises

Appréciés comme espaces de détente, les parcs et jardins historiques font partie du patrimoine luxembourgeois. Ces monuments verdoyants sont l'expression de rapports étroits entre la civilisation et la nature et sont les témoins d'une culture, d'un style, d'une époque ou d'un créateur. Ce sont des espaces vivants qui constituent un élément essentiel du bien-être individuel et social, et que le Luxembourg protège comme il se doit.

Parcs et jardins historiques: patrimoine naturel, culturel et social

Un parc ou un jardin historique est une composition architecturale et végétale qui, du point de vue de l'histoire ou de l'art, présente un intérêt public. L'architecture étant essentiellement végétale, ces espaces sont vivants et leur aspect résulte d'un perpétuel équilibre entre les saisons, le développement de la nature ou la volonté d'art.

Visiter les parcs et jardins est donc comme visiter un monument ou un musée. En outre, face à l'urgence climatique, ils représentent une ressource pour le renouvellement de la planète.

Persuadés que les parcs et jardins constituent un élément essentiel du bien-être individuel et collectif, nous vous invitons à les parcourir!

© Neumann Gusenburger, tous droits réservés

La valeur de ces sites et l'importance des actions d'entretien, conservation, restauration et restitution sont d'une telle envergure qu'ils bénéficient de réglementations spécifiques: la Charte de Florence, adoptée en 1982, émanant du Conseil international des monuments et des sites, et la Convention européenne du paysage, du Conseil de l'Europe, signée en 2000.

Paradis destinés à être vus et parcourus

Par nature et par vocation, les parcs et jardins historiques sont des lieux paisibles favorisant le contact, le silence et l'écoute de la nature, mais ils sont destinés à être vus et parcourus.

La Ville de Luxembourg abrite plusieurs parcs éparpillés dans ses différents quartiers.

Le parc municipal, en style anglais, a été aménagé entre 1871 et 1878 par l'ingénieur paysagiste Édouard André. Suite aux travaux de démantèlement des remparts de l'ancienne cité-forteresse, prévus par le traité de Londres (1867), le gouvernement a projeté la création d'un parc d'une vingtaine d'hectares.

Pourquoi un parc municipal à l'époque? D'une part, en raison de l'influence de la mode des embellissements parisiens après l'Exposition universelle de Paris en 1867. D'autre part, une volonté de régulation des prix des immeubles. Mais il s'agissait notamment d'un souci d'urbanisme moderne. Un parc chargé d'histoire qui est accessible 24h/24 7jours/7.

Au Guttland, le château d'Ansembourg accueille des jardins, tracés à partir de 1750, qui sont ornées de statues, escaliers décoratifs et fontaines. Les jardins réguliers, en terrasses, ont eu leurs heures de gloire au milieu du 18e siècle. Ils comportaient aussi une orangerie remarquable par le grand nombre de variétés de fruits, d'herbes médicinales et de fleurs. Deux plantes de cette époque subsistent encore: le grand platane et la charmille qui longent la rivière.

Le château est propriété privée, mais les jardins peuvent être visités. Vous avez donc l'opportunité de vous promener dans le jardin historique pendant les heures d'ouverture, de 9h00 au coucher du soleil, sauf les jours où le site est loué. Consultez les jours de fermeture avant d'y aller!

Dans la région du Mullerthal, le parc municipal avec les jardins de l'Abbaye d'Echternach vous attendent!

Lors de la reconstruction de l'abbaye au 18e siècle, une grande importance a été accordée à l'aménagement des alentours des nouveaux bâtiments. La création d'un jardin avec une orangerie date de 1736. Les chemins dessinés en croix et le bassin d'eau central révèlent la signature de l'architecte Léopold Durand qui en avait élaboré les plans. Le parc et les jardins sont accessibles 24h/24 7jours/7.

Parcs et jardins: éléments essentiels du bien-être individuel et collectif.
© SIP, tous droits réservés
Le château d'Ansembourg accueille des jardins tracés dès 1750.
© SIP / YW, tous droits réservés

Luxembourg, histoire de roses

Saviez-vous que le Luxembourg était connu à la Belle époque comme le Pays des Roses? En effet, en 1855, deux jeunes jardiniers se sont spécialisés dans la culture des roses dans leur pépinière au Limpertsberg. Leurs remarquables créations ont obtenu non seulement de nombreux prix internationaux, mais aussi un succès économique car elles attiraient une clientèle aisée à la recherche du luxe de l'époque. La réussite aidant, d'autres entreprises ont été créées et le Luxembourg est devenu un haut lieu de la culture des roses, avec plus de 260 variétés de roses nouvelles conçues!

Si vous êtes passionné de roses, alors le circuit des roses du Limpertsberg est à ne pas manquer. Nous vous invitons également à découvrir les rosiers des jardins que l'association Patrimoine roses pour le Luxembourg propose de visiter, ce aux quatre coins du pays.

Le jardin de roses du château de Munsbach est aussi un incontournable. La roseraie a été aménagée, en 2017, par l'association Lëtzebuerger Rousefrënn, en collaboration avec la commune de Schuttrange, sur un terrain au pied du château. Le jardin est accessible au public en permanence et gratuitement!

Le Luxembourg: le Pays des Roses à la Belle époque
© SIP / Emmanuel Claude, tous droits réservés
Le château de Munsbach accueille un jardin de roses.
© SIP / Christof Weber, tous droits réservés

10 et 11 octobre 2020, rendez-vous aux jardins

Dans le cadre des activités organisées pour fêter les 25 ans du patrimoine mondial Unesco, le Luxembourg participe pour la première fois en octobre 2020 aux "Rendez-vous aux jardins". Cet évènement a été lancé en 2018 par HEREIN, un réseau européen d'information et de coopération sur le patrimoine culturel du Conseil de l'Europe.

Placés cette-année sous le thème "transmission des savoirs", l'objectif de ces rendez-vous aux jardins est de sensibiliser le public à la variété et à la richesse du patrimoine des parcs et jardins historiques ou contemporains, publics ou privés.

L'agenda propose déjà des activités comme la découverte du parc thermal de Mondorf, qui seront complétées avec les nouveaux projets qui seront labellisés pendant les mois à venir.

Participez à la mise en valeur du patrimoine paysager

Envie de partager l'univers qui se cache dans votre jardin avec d'autres amateurs? Passionné de paysagisme avec une idée innovante pour visiter votre parc préféré? Connaisseur de plantes aromatiques et de leur utilisation gastronomique? Alors, présentez votre projet jusqu'au 15 septembre 2020 auprès du ministère de la Culture.

Le projet doit être conçu autour des six thèmes qui ont été définis afin de structurer la programmation, à savoir: la transmission des connaissances, l'expression artistique / diversité des expressions culturelles, le développement durable, les sciences de l'environnement et nouvelles technologies, le patrimoine immatériel ou la gastronomie.

Vos concitoyens vous remercient d'ores-et-déjà de votre engagement!