Symboles de la dynastie Les symboles de la dynastie reflètent l’histoire et les valeurs de la famille régnante du Luxembourg

Les symboles de la dynastie nationale sont:

  • les armoiries du Grand-Duc de Luxembourg;
  • le Wilhelmus, l'hymne de la maison grand-ducale; 
  • la fête nationale qui est la célébration publique de l'anniversaire du Grand-Duc le 23 juin.

Les armoiries

Lors de l’accession au trône du Grand-Duc Henri, le nouveau souverain fixe ses petites, moyennes et grandes armoiries qui remplacent celles utilisées depuis 1898. Les nouvelles armoiries se bornent à l’essentiel, le Grand-Duché de Luxembourg et la famille de Nassau. Copiant des détails des armoiries nationales du Grand-Duché, les nouvelles armoiries du Grand-Duc Henri reflètent le chef d’État moderne conscient de la réalité politique actuelle.

Petites armoiries du Grand-Duc
Moyennes armoiries du Grand-Duc
Grandes armoiries du Grand-Duc

L'hymne

L’hymne de la maison grand-ducale est le Wilhelmus. Il est entonné lorsqu’un des membres de la famille grand-ducale arrive à une cérémonie ou la quitte. L’hymne est inspiré d’une sonnerie de trompette ou d’une fanfare de cavalerie.

En 1915, pour commémorer le centenaire du congrès de Vienne, le premier texte luxembourgeois sur le Wilhelmus est publié par Willy Goergen.

En 1919, lors du mariage de la Grande-Duchesse Charlotte et du prince Félix, l’écrivain luxembourgeois Nik Welter trouve l’inspiration pour créer l’hymne de la maison Luxembourg-Nassau-Bourbon. Par la suite, il supprime la première strophe, trop empreinte des événements de l’époque.

© SIP

La Fête nationale

La Fête nationale est l’occasion de vivre les traditions luxembourgeoises tout en participant aux animations organisées pour tous les publics. Tous les ans, la Fête nationale a lieu le 23 juin, mais les festivités commencent déjà la veille, le 22 juin, avec la relève solennelle de la garde devant le palais grand-ducal vers 16 heures.

Au regard de l’histoire, l’indépendance du pays et l’avènement de sa dynastie sont récents. Au 19e siècle, le jour de la fête nationale des Luxembourgeois était le Kinneksdag (c’est-à-dire le jour de naissance des rois des Pays-Bas).

Ce n’est qu’avec le Groussherzoginsgebuertsdag, jour de naissance de la Grande-Duchesse Charlotte, que le Luxembourg disposait d’un jour de fête nationale au sens patriotique du terme. L’anniversaire étant le 23 janvier, en 1962 il fut transféré à une date plus estivale de l’année, à savoir le 23 juin. Depuis la montée sur le trône du Grand-Duc Jean en 1964, ce jour est tout simplement commémoré comme le jour de la Fête nationale.

© SIP / Charles Caratini

Dernière modification le