Top 5: personnages iconiques de la fiction luxembourgeoise Un regard sur l'âme luxembourgeoise à travers cinq oeuvres de fiction

Notre série Top 5 se lance cette fois-ci à la découverte de cinq personnages iconiques de la fiction luxembourgeoise. La bande dessinée, les séries et les romans policiers, l’animation 2D et 3D ou les fables pour enfants sont des belles excuses pour connaître un peu mieux l'esprit du Luxembourg, parfois si particulier, parfois si universel.

Superjhemp, le super-anti-héros de Luxusbuerg

Il tire ses pouvoirs du Kachkéis, spécialité fromagère luxembourgeoise, et vole toujours les mains dans les poches, "comme un vrai Luxembourgeois". Qui pourrait être ce personnage? Il ne peut s'agir que de notre super-anti-héros national, Superjhemp! Le jour, Charel Kuddel est un fonctionnaire à la vie ennuyeuse qui travaille pour le ministère des Affaires non résolues au Petit Duché de Luxusbuerg. La nuit, il devient Superhjemp, un croisé capé qui résout des crimes et combat les méchants.

Ce personnage satirique est né fin des années 1980 d'une collaboration en bande dessinée entre Roger Leiner et le scénariste Lucien Czuga. Bien que le personnage soit une des fictions luxembourgeoises les plus populaires, le déclic pour les créateurs a été un fait très réel: une série de mystérieux attentats terroristes à la bombe des années 1984 à 1986, connue comme "l'affaire Bommeleeër". Ainsi, De Superjhemp géint de Bommeleeër voit le jour en 1988. Depuis, notre cher super-anti-héros est apparu dans 29 romans graphiques et, en 2018, il est passé au grand écran avec Superjhemp retörns. Dans le film, Charel Kuddel est en pleine crise vitale, mais il tente de retrouver ses super pouvoirs pour sauver Luxusbuerg d'une catastrophe cosmique. Le film a fait le plus gros chiffre d'affaires au box-office pour un film luxembourgeois dans l'histoire du pays!

Certes, humour et autodérision à profusion, mais Superjhemp permet aussi de connaître un peu mieux le Luxembourg, les V.I.P. et même de pratiquer le luxembourgeois!

Capitani, police judiciaire

Luc Capitani est le nouveau venu dans l'imaginaire luxembourgeois. Policier exigeant et grincheux à part égales, il est en charge de l'affaire du meurtre d'une adolescente et de la disparition de sa jumelle dans un petit village au nord du Luxembourg, Manscheid. Originaire du sud minier du pays, il a du mal à s'adapter aux mentalités des habitants. Ainsi, au fil de l'enquête, Luc Capitani doit non seulement traquer un meurtrier, mais aussi briser un système dans lequel de nombreuses personnes sont manipulées pour le "bien commun": rien n'est ce qu'il semble être et chaque habitant semble en savoir plus qu'il ne veut bien dire.

D'où vient ce personnage à caractère autoritaire, avec une pointe d'arrogance, qui ne rend pas les choses faciles, ni pour les enquêtés, ni pour ses collègues, ni pour les spectateurs? Il est le héros de la première série policière tournée en langue luxembourgeoise, Capitani. Voici donc un thriller policier classique, dont chaque épisode se déroule en une trentaine de minutes, qui joue aussi avec les clichés et préjugés que les Luxembourgeois ont d'eux-mêmes.

La série a été diffusée sur la chaîne RTL à l'automne 2019, mais son vrai succès est arrivé lors de la rediffusion sur Netflix en février 2021. Elle s'est retrouvée dans le top 10 des séries plus regardées dans 49 pays! L'acteur Luc Schiltz, qui joue le rôle de Capitani, a fait le tour du monde à travers les écrans de monde entier.

D'Maus Ketti, la gentille souris de la campagne tire des leçons

Écrit par Auguste Liesch et publié en 1936, Maus Ketti reste l'une des histoires les plus célèbres de la littérature luxembourgeoise. Ketti, une gentille souris du sud, reçoit sa cousine Mim, plutôt snob, qui habite à Clausen, dans la capitale. Mécontente de la nourriture qui lui est servie, Mim invite sa cousine campagnarde Ketti à la ville, pour lui faire découvrir tous les délices de première classe qu'elle ne cesse de vanter. Une fois en ville, toutes les deux se faufilent dans une maison et se régalent d'une table bien dressée... Soudain, le chat Tunn fait son apparition pour attraper les souris...

S'inspirant d’une fable du poète grec Esope, ce récit raconte la différence entre la vie à la campagne et à la ville, et les leçons à en tirer. Il a souvent été au programme dans de nombreuses écoles primaires au Luxembourg et continue de l'être dans les cours de langue luxembourgeoise!

La souris est tellement connue au Luxembourg qu'elle est représentée dans une sculpture de la municipalité de Burmerange, ainsi que dans une fontaine à Mondorf-les-Bains.

Pierre Blanc, domaine public

Mr Hublot, reclus sur lui-même... et gagnant d'un Oscar

Il porte d'énormes lunettes épaisses et a sur le front quatre trous carrés par lesquels défilent des chiffres. C'est Mr Hublot, personnage iconique du film de même titre qui a remporté en 2014 l'Oscar au meilleur court-métrage d'animation.

Monsieur Hublot vit dans un monde absurde, où se côtoient des personnages rapiécés, recousus, en partie mécanique, véhicules démesurés, un monde où le gigantisme de la mécanique et l'acharnement à la récupération règnent en maître. Bourré de tocs, de manies, effrayé par le monde extérieur, reclus sur lui-même, Mr Hublot déteste le changement et les imprévus. Il a d'ailleurs trouvé une parade très efficace à cela: ne jamais sortir de chez lui! L'arrivée du chien Robot Pet va chambouler ses habitudes, contraint et forcé de faire vie commune avec son nouveau compagnon très envahissant.

Le court-métrage a été entièrement produit et fabriqué au Grand-Duché par le producteur Laurent Witz (Zeilt Productions) en co-réalisation avec le Luxembourgeois Alexandre Espigares, ancien étudiant en BTS animation au Lycée Technique des Arts et Métiers de la ville de Luxembourg. Ce court-métrage d'animation réalisé en 2D et 3D a nécessité trois années de travail!

© ZEILT productions - WATT frame - Arte, tous droits réservés

Xavier Kieffer, chef et détective

Xavier Kieffer est un ancien chef étoilé qui tient désormais un petit restaurant au Luxembourg. Lorsqu'un gastro-critique parisien s'effondre soudainement dans son restaurant et qu'il est soupçonné de meurtre, il prend brièvement les choses en main: sa carrière de détective amateur prend le relais. Mais ne vous inquiétez pas trop! Xavier Kieffer est, en fait, le héros des romans policiers de Tom Hillenbrand qui ont pour cadre le Grand-Duché et les alentours.

Le premier roman de la série, Teufelsfrucht (Fruit du diable), a vu le jour en 2011. Ont suivi déjà cinq autres histoires: Rotes Gold (Or rouge), Letzte Ernte (Dernière récolte), Tödliche Oliven (Olives mortelles), Gefährliche Empfehlungen (Suggestions dangereuses) et Bittere Schokolade (Chocolat amer). Tom Hillenbrand se consacre actuellement à l'écriture de la septième aventure de ce cuisinier et détective accidentel.

Journaliste économique, Tom Hillenbrand a découvert le Luxembourg et sa gastronomie lors d'un stage au Parlement européen en 1997. Amateur de cuisine, hobby auquel il s'adonne en privé, il a vécu sa première expérience culinaire luxembourgeoise sur un marché où l'on vendait des Gromperekichelcher (galettes de pommes de terre). Néanmoins, la spécialité luxembourgeoise qui l'a marqué le plus a été le Huesenziwwi (civet de lièvre).

Ne ratez donc pas cette série gastronomique et policière pour connaître un peu mieux le Luxembourg!

© Dirk Guldner
© Tom Hillenbrand, KiWi Verlag

Dernière modification le