"Quand la musique est bonne" Pleins feux sur deux jeunes musiciens luxembourgeois, la scène et la production locale

Nous nous sommes entretenus avec Claire Parsons, chanteuse de jazz, et CHAILD, artiste electro-pop, deux musiciens en pleine ascension dans le ciel musical luxembourgeois. Ils racontent de leurs premières expériences sonores, de leur métier, de la scène locale et de la production d'albums dans un studio d'enregistrement au Luxembourg. Entrée en scène... 

Claire Parsons

Claire Parsons est née en 1993. Elle suit une formation musicale au Conservatoire de la Ville de Luxembourg depuis son plus jeune âge. En 2020 elle obtient son master en "chant jazz" au Conservatoire royal de Bruxelles (Belgique). Elle chante dans plusieurs groupes, joue des concerts sur de nombreuses scènes et festivals nationaux et internationaux, remporte des nominations et des prix et est train de travailler sur son prochain album...

Sa mère lui jouait de la musique et lui chantait des mélodies alors qu'elle était encore dans son ventre. Par conséquent, en tant que petit enfant, Claire ne pouvait pas s'endormir sans que sa maman lui fredonne une berceuse et ne pouvait pas s'empêcher de sortir tous les jours d'une grande armoire une panoplie des albums de la collection de ses parents, qu'elle dévorait pendant des heures en écoutant ainsi la musique d'Elton John à Pink Floyd.

À peu près dans la même époque, elle découvre le piano et joue comme première mélodie le thème de Titanic. Depuis, elle est "accro" et la musique est partie intégrante de sa vie quotidienne. En faire sa profession? Jusqu'à 19 ans, Claire ne se rend pas compte de la possibilité de faire de sa passion son métier, faute de connaissances de musiciens professionnels. Depuis lors, elle commence des études de la musique et sa formation antérieure au Luxembourg lui est une base solide.

"Le jazz est la base de la musique moderne. C'est génial de revenir à l'essentiel, d'y apprendre le plus que possible et de repartir de là vers de nouvelles choses!" 

© Lynn Theisen, Claire Parsons

Et c'est exactement l'éducation musicale au Luxembourg, qui est pour Claire Parsons un des grands atouts du pays. L'accent est mis sur la diversité et l'accessibilité des formations qui feront émerger certainement encore pleins de futurs talents. La scène musicale luxembourgeoise est d'autant plus un secteur très engagé et les contacts se font facilement. Les intervenants, à tous les niveaux, proposent un service sur mesure et personnel pour chaque musicien. Cela est unique au monde, dans lequel la situation géographique du Luxembourg facilite aussi les tournées et les collaborations à l'étranger.

© Holtz Sound, Charles Stoltz

Claire a produit son dernier album chez Holtz Sound à Tuntange. Le studio d'enregistrement est dirigé par Charles Stoltz, l'ingénieur de son le plus passionné et engagé qu'elle a rencontré jusqu'à présent. Accessibilité et disponibilité, écoute, touche personnelle, savoir-faire et expérience ne sont que quelques-unes des caractéristiques du technicien audio qui est producteur et aussi musicien (chez le groupe MAD FOX). 

Holtz Sound est un studio d'enregistrement audio, de mixage haut de gamme, intégrant des équipements et instruments analogiques vintage ainsi que des systèmes modernes d'enregistrement numérique et de post-production. Vous trouvez plus d'informations et les données de contact sur la page Facebook

L'expérience qui l'a marquée le plus est par ailleurs l'enregistrement de l'album en studio. Écouter comment une composition devient un morceau de musique fini est fascinant et en même temps un défi. Il faut se décider pour une version, un moment ou une touche qui est enregistré, tandis que dans le jazz les compositions varient à chaque fois qu'elles sont interprétées. Enfin, tenir le produit accompli dans ses mains est la meilleure récompense!

À tous les jeunes qui rêvent de devenir star de rock, Claire conseille de suivre leur passion et de faire de la musique parce qu'ils ne peuvent pas s'en empêcher et non pas parce qu'ils espèrent devenir célèbres. Il faut rester fidèle à soi-même et ne jamais faire de compromis. Il faut faire ce qu'on aime. Si cela plaît ou non, n'est pas dans nos mains. La passion se transmet naturellement au public. 

"Si je peux suggérer un autre musicien luxembourgeois, écoutez l'album "Creation/Evolution" de Pol Belardi's Force. Cela vaut vraiment le coup!"

© Eric Engel, Claire Parsons

CHAILD

CHAILD est un artiste en pleine ascension avec sa voix unique, apaisante et intense à la fois. Dans ses chansons il combine les influences méridionales de sa famille avec de la musique électro-pop moderne. Il est un "Gesamtkunstwerk" musical, en complétant ses performances à travers la mode et le mannequinat. Son jeune curriculum vitae compte déjà plusieurs succès: gagnant du festival Screaming Fields, groupe de soutien de différentes stars, tête d'affiche aux Rotondes,... 

© Martine Pinnel, CHAILD

Depuis sa naissance, la musique fait partie de sa vie. Son grand-père et ses tantes aimaient chanter et la maison était toujours remplie de musique! En tant que jeune enfant, il était grand fan d'émissions musicales telles que DSDS, Star Académie, Nouvelle Star, etc. À partir de 6 ans, il commence sa formation musicale. Etant donné que ses parents possèdent un piano, le choix de l'instrument est vite fait. Pour approfondir son chant "pop" et développer sa voix, il participe à des ateliers à la Rockhal et prend des cours à la Rock University.

Devenir musicien était une évolution naturelle: l'iPod en tant qu'accompagnant constant, CHAILD écrit des chansons depuis qu'il a 4 ans (à l'époque avec l'aide de sa soeur ainée) et il n'a jamais remis en question que sa vocation est la musique. Depuis son 18e anniversaire, la musique est sa priorité absolue et il prend toutes ses décisions en relation avec son développement musical et sa carrière. Récemment, il a terminé des études au LIPA – The Liverpool Institute for Performing Arts et, de retour, travaille maintenant entre Bruxelles, Paris et le Luxembourg. 

"Je continue à travailler et je veux y réussir. Aussi pour tous ceux qui me soutiennent, pour leur montrer qu'ils ont eu raison de croire en moi."

La situation centrale du Luxembourg en Europe est géniale: elle permet à CHAILD de voyager très rapidement d'une ville à l'autre pour des concerts, rencontres ou réunions de travail. La scène musicale locale est en plein essor, une toute nouvelle vague de jeunes artistes talentueux est en train de déferler, le soutien financier est important, les contacts se font rapidement,... Pour lui c'est gratifiant d'avoir de nombreuses opportunités et de faire vite des expériences dans notre petit pays qui prennent beaucoup plus de temps dans un grand pays. 

Actuellement, CHAILD produit sa première EP (Extended Play) – un album court – aux Unison Studios au 1535° à Differdange. Il contient 5 chansons de club et de danse. La crise sanitaire liée à la COVID-19 a permis au chanteur de prendre tout son temps. Pour lui, dès le début, il était clair qu'il voulait travailler avec ce studio, car il connaît l'équipe depuis longtemps et l'alchimie entre eux est bonne. À part l'enregistrement, CHAILD répète dans le studio et le collectif le soutient dans ses performances en live.

Unison Studios est un studio d'enregistrement, de production et de composition de médias mené par un team de producteurs, de compositeurs, de musiciens, de concepteurs sonores et d'ingénieurs. L'équipe propose d'aider et d'accompagner tous les musiciens, groupes et interprètes dans tous les aspects de la musique enregistrée, depuis l'écriture et l'arrangement des chansons jusqu'à la finalisation du projet.

© Unison Studios

Dans un cadre professionnel, avoir été le "support act" de Dean Lewis à l'Atelier, est toujours une expérience favorite du musicien. Grâce à ce premier grand concert, il a rencontré et conquis de nombreux fans. Ensuite il a été le groupe de soutien de Mahmood, son idole... Et puis, il joue son premier concert "sold out" aux Rotondes. C’est un événement inoubliable avec une foule présente que pour lui! Un fan s'est même fait un tatouage avec le titre d'une chanson de CHAILD – un geste d'admiration pour l'éternité.

Lui-même est admirateur de MAZ, Francis of Delirium, Edsun et C'est Karma, dont il est impressionné par leurs créations. La liste continue avec Tuys, Turnup Tun et Bazooka Brooze. Pour CHAILD la musique est une affaire de goût, mais cela n'empêche pas de reconnaître la qualité des artistes et de leur travail

© Steven Cruz, CHAILD

"J'ai 22 ans et donc les jeunes peuvent facilement s'identifier à moi. Je leur conseille de travailler beaucoup, personne ne le fera pour eux. Il faut trouver sa marque, être authentique et croire en soi. Le reste se développera spontanément."