Meluxina: le Luxembourg se dote d’un superordinateur Meluxina soutiendra la recherche et l’économie

Le Luxembourg vient de se doter d’un superordinateur doté d’une vaste puissance de calcul. La nouvelle machine s’affiche même une des plus puissantes en Europe. MeluXina, tel est son nom, sera opérationnel au printemps 2021. Mais à quoi va-t-elle servir?

Le Luxembourg s’est doté d’un des plus puissants superordinateurs d’Europe. En effet, la nouvelle machine est capable de traiter de gros volumes de données et d’effectuer des milliers de milliards d’opérations par seconde. Pour être précis, le superordinateur luxembourgeois aura une puissance de calcul de 10 pétaflops, c’est à dire littéralement 10 millions de milliards d’opérations par seconde ce qui correspond visuellement à cela:  10.000.000.000.000.000. MeluXina, de par sa performance, devrait pouvoir atteindre le top 30 du classement mondial des 500 superordinateurs les plus performants.

Un rôle croissant dans la recherche

Un superordinateur ou supercalculateur permet de traiter de gros volumes de données et d'effectuer des calculs complexes. Non seulement. Il permet également d’offrir aux entreprises de nouvelles opportunités pour innover et rester compétitives dans un monde de plus en plus digital. Ainsi, MeluXina sera surtout l’allié principal des domaines très gourmands en temps de calcul comme la recherche et l’économie. Les applications de l’outil sont nombreuses: la modélisation, le développement de nouveaux produits, les prévisions ou encore le Big Data.

Dans la communauté scientifique il sera dédié à des applications dans le cadre de la médecine personnalisée et de projets eHealth, mais également aux besoins des entreprises, en particulier des PME et des start-up en vue de renforcer l’innovation nationale et européenne.

Mais, MeluXina est également une aubaine pour la place financière puisqu’il accompagnera la transition numérique de l’économie. Le mastodonte calculateur va contribuer à la mise en place d’une économie digitale, durable et fiable en rendant le calcul de haute performance accessible aux entreprises de toute taille.

MeluXina sera hébergé à Bissen

Le futur superordinateur luxembourgeois fera partie d’une grande famille de superordinateurs reliés à travers tout l’Europe dans le réseau européen EuroHPC, dont le siège se situe au Grand-Duché, est une initiative cofinancée par la Commission européenne et 32 pays. Le but étant de développer sur le continent un écosystème et une infrastructure de supercalculateurs.

Le nouveau bijou technologique, d’un coût de 30,4 millions d’euros, sera hébergé, opéré et commercialisé au sein du centre de données de LuxConnect à Bissen, alimenté exclusivement par de l’énergie verte issue en partie de Kiowatt, une centrale de cogénération approvisionnée par du bois de rebut.

Le projet MeluXina sera lancé au printemps 2021. Son nom évoque la légende du comte Sigefroi et de Mélusine, qui renvoie aux origines du Luxembourg et s’aligne visuellement sur la signature du pays: "Luxembourg, let’s make it happen".