Blockchain Le Luxembourg se veut pionnier européen dans le monde du blockchain

Décentralisation, transparence et immutabilité sont les mots clé du blockchain. Au Luxembourg les piliers ont été construits pour définir la bonne stratégie de développement de ces chaînes logistiques. En route maintenant pour favoriser l'adoption à grande échelle et pour le bien général du pays.

La technologie: blockchain, c'est quoi?

Un blockchain est un enregistrement numérique des transactions. Son nom vient de sa structure, dans laquelle les enregistrements individuels, appelés blocs, sont reliés entre eux dans une liste unique, appelée chaîne. Aujourd'hui, les chaînes de blocs sont utilisées principalement dans le secteur financier, mais l'identification numérique, la preuve de la propriété foncière, la gestion de la chaîne logistique et même le vote ne sont qu'une fraction des applications potentielles qui seraient d'intérêt pour le secteur public aussi.

Son fonctionnement décentralisé permet en outre de résoudre des problèmes liés à des points d'échec unique en cas de sinistres ou d'attaques et porte ainsi le potentiel d'aider les acteurs publics et les entreprises à réduire la fraude et les erreurs ou à améliorer la transparence de leurs données et transactions.

Des bouchons intelligents: un exemple concret

Guala Closures Group, fondé en Italie en 1954, est aujourd'hui le leader mondial dans la production de bouchons de sécurité pour les spiritueux et l'un des premiers fabricants de bouchons en aluminium pour les liqueurs, les vins et les boissons avec une production de 20 milliards capsules chaque année. En 2017, le groupe inaugure son cinquième centre de recherche dans le monde et le premier au Luxembourg. C'est ici que les "smart caps" sont développés et produits en partie.

Lancée en 2019, la nouvelle technologie NěSTGATE™ de Guala Closures a révolutionné l'emballage conventionnel des bouteilles en intégrant une fonction de connectivité dans le bouchon de la bouteille. En utilisant la technologie NFC (Near Field Communication) ou un code QR, la société est maintenant en mesure d'offrir un service à 360° comprenant de nouvelles solutions technologiques comme une plateforme et une infrastructure pour gérer les grandes acquisitions de données, le blockchain, etc.

Les bénéfices des bouchons connectés NěSTGATE™ se manifestent dans trois domaines.

  • Lutte contre la fraude: protection de la marque grâce à des outils anti-fraude activés par l'interaction avec le produit, notamment des identifiants uniques sérialisés (QR ou codes alphanumériques) et des systèmes blockchain.
  • Track & Trace (suivi et localisation): suivi des bouteilles de l'embouteillage à la distribution et à l'utilisation par le consommateur.
  • Engagement des consommateurs: l'implication des clients directement à travers les bouteilles grâce à un contenu numérique dynamique en constante évolution (conseils, recettes, programmes de fidélité, loteries, etc.).
© NeSTGATE, Guala Closures Group
Coupe transversale d'un bouchon intelligent NěSTGATE™
© NeSTGATE, Guala Closures Group

C'est grâce au partenariat entre Guala Closures et Compellio, société de logiciels luxembourgeoise, que les clients de produits à bouchons intelligents peuvent créer par exemple leurs propres caves virtuelles et recevoir des informations sur les vins ou autres produits. Les consommateurs peuvent également vérifier l'authenticité du produit grâce au système de blockchain, qui garantit l'identification unique des bouteilles.

La technologie est soumise aux règles du RGPD et doit être consciemment déclenchée par le client par la lecture du dispositif NFC ou du code QR du bouchon.

Blockchain du secteur public: le Luxembourg ouvre la voie

En 2019, le ministère de la Digitalisation, ensemble avec le Syndicat intercommunal de gestion information (SIGI) et le Centre des technologies de l'information de l'État (CTIE) annonce la création de la première blockchain du secteur public. C'est une première au Luxembourg et probablement aussi dans le monde entier. Cette technologie offre à tous les acteurs du secteur public les atouts à améliorer la transparence, la fiabilité et la sécurité des systèmes d'information et processus numériques du secteur public.

De nombreuses associations et initiatives, partiellement appuyés par le gouvernement aussi, soutiennent la recherche, l'éducation et le développement de la technologie blockchain au Luxembourg. Cinq des principaux acteurs, INFRACHAIN, LëtzBlock, LHoFT (Luxembourg House of Financial Technology), LIST (Luxembourg Institut of Science and Technology) et SnT (Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust) de l'Université du Luxembourg, ont lancé en décembre 2019 une collaboration afin de renforcer le Luxembourg en tant que "blockchain hub" européen par excellence.

En février de la même année, la Chambre des députés a adopté un projet de loi qui vise à apporter une sécurité juridique aux transferts de titres effectués via la technologie blockchain. Un deuxième projet de loi, concernant l'émission direct de titres sur blockchain, est en cours de route. Ce positionnement en matière de réglementation montre que le gouvernement luxembourgeois souhaite promouvoir un maximum de projets favorables à la blockchain, dans le secteur financier et autres, et sa volonté d'innovation.