La Pétrusse retrouve son lit naturel Vers plus de biodiversité : la nature reprend possession des lieux

Au cours de l’année 2020, des travaux de grande envergure ont commencé dans la vallée de la Pétrusse. Dans le cadre de sa renaturation un chantier exceptionnel, exécuté en deux phases, est mis en place. La première phase devrait être accomplie pour l'exposition horticole LUGA 2023.

La vallée de la Pétrusse: une partie bien importante de la capitale

Des versants ceinturés d’un ravin incliné, au fond duquel sillonne un petit fleuve paisible, bordé de saules pleureurs et flanqué de promenades qui escortent les cours d’eau de la Pétrusse tout au long de sa traversée dans la vallée, à laquelle il donne son nom. Embrassant les pieds des collines verdoyantes et les pentes raides qui dessinent ce paysage majestueux qu’est la vallée de la Pétrusse, le petit ruisseau a creusé des méandres de plusieurs kilomètres en deçà de la vie agitée de la ville haute et du quartier de la gare.

D’une profondeur d’environ 50 mètres, la vallée faisait jadis partie des défenses naturelles de la ville de Luxembourg. Dans le cadre de la fortification fut également construite une écluse permettant la mise sous eau de la vallée pour réduire les possibilités d’invasion par la vallée.

Aujourd’hui, elle a déjà fait l’objet de plusieurs interventions de renaturations et elle a ainsi été  transformée en espace vert public. Par sa topologie naturelle, ce poumon vert crée une véritable césure spatiale entre le quartier central et celui de la gare. Facilement accessible à pied depuis la ville via des petits sentiers descendant en serpentine, la vallée est l’endroit idéal pour se détendre ou pour faire des promenades à pied ou à vélo.

© SIP/yw

En longeant le boulevard de la Pétrusse, une vue magnifique sur le plateau d’en face avec la ville haute ainsi que sur la vallée de la Pétrusse s’ouvre au passant. 

© SIP/yw

Le lit en béton du fleuve et les berges artificielles seront enlevés afin de recréer un cours d’eau naturel ce qui améliorera l'équilibre de la faune et de la flore. 

Plus d’écologie, moins de béton

La vallée de la Pétrusse, cet écrin de verdure tranquille et idyllique en plein cœur du centre-ville, est perturbé par le bruit et les travaux de bulldozers et autres machines de démolition, provoqués par un chantier de grande envergure qui a débuté en 2020. Mais ce sera pour le bien de la nature, assure la municipalité, car ce projet de renaturation vise à la fois à favoriser la biodiversité et à limiter les inondations. En effet, les travaux ont pour objectif de permettre à la nature de reprendre possession des lieux.

La première phase des travaux vise le rétablissement des cours d’eau de la Pétrusse. Dans ce contexte, le lit en béton du fleuve et les berges artificielles sont enlevés afin de recréer un cours d’eau naturel ce qui améliorera l'équilibre de la faune et de la flore. Des végétaux locaux seront plantés, des poissons réintroduits et des pierres naturelles aménagés au fonds de l’eau afin de permettre la création de biotopes dans le milieu urbain

Grâce à la renaturation, l’écoulement de l’eau sera plus naturel et le débit ralenti, ce qui entraînera une baisse du risque d’inondation. Parmi les aménagements prévus figurent des aires de jeux, un espace de repos, des balcons et des gradins ainsi que six nouveaux pontons en bois.

© SIP/yw

Que ce soit pour une promenade ou un moment de relâche, la vallée est l’endroit idéal pour se détendre ou se ressourcer sous le soleil. 

© SIP/yw

Le plus ancien édifice sacral de la capitale, la chapelle de pèlerinage St Quirin fait également partie de la vallée. Connue pour des effets curatifs de son eau, elle fut érigée en 1355 directement dans la falaise. 

Prêt pour la LUGA 2023

Le chantier qui a commencé en 2020 s’achèvera au printemps 2023 avec la LUGA 2023 pour laquelle ce réaménagement écologique de la Pétrusse représente un élément important.

En effet, en 2023 la première grande exposition horticole aura lieu au Grand-Duché de mai à octobre. À l’image de la Bundesgartenschau en Allemagne, cet événement sert de vitrine du patrimoine vert luxembourgeois. L’exposition se déroulera sur six mois et dans quatre quartiers différents de la capitale. Un thème spécifique sera mis en évidence dans chaque quartier:

  • Nature pure dans la vallée de la Pétrusse
  • Nature et social au parc municipal et au parc Pescatore
  • Nature et culture dans la vallée de l'Alzette dans les quartiers du Grund, Clausen et Pfaffenthal
  • Nature et développement urbain au Kirchberg

L’idée de la LUGA est de promouvoir le volet de l’horticulture avec la culture de légumes ainsi que toute la branche verte. D’autres thèmes mis en avant - dans une ère où un comportement écoresponsable et des pratiques environnementales sont la donne - sont la durabilité et la protection du climat. À travers des expositions, des ateliers pédagogiques et des visites guidées, le public pourra découvrir ces thèmes d'actualité et le savoir-faire luxembourgeois autour de la nature.

Si vous aussi, vous avez des idées, des attentes ou des projets concrets à soumettre aux organisateurs pour la première exposition horticole nationale, n'hésitez pas à utiliser le formulaire prévu sur le site Internet dédié à l'événement. Bien que l'essentiel de l'exposition se déroulera dans les quatre lieux phares de la capitale, des projets dans d'autres régions du pays pourront intégrer le programme hors site de la LUGA.