Patrimoine mondial: les témoins du passé sont largement célébrés
Le programme des festivités prévoit de nombreux événements pendant toute l'année

Le 17 décembre 1994, les vieux quartiers et les fortifications de la ville de Luxembourg furent reconnus par l’Unesco comme patrimoine mondial de l’humanité. 25 ans plus tard, l’inscription au registre du patrimoine mondial est célébrée à travers divers projets tout au long de l’année. 

Les fêtes qui célèbrent cet évènement viennent de débuter fin 2019 et s’étaleront jusqu’au au 17 décembre 2020. Elles coïncident ainsi avec la date à laquelle ‟Luxembourg, vieux quartiers et fortifications” avait été inscrite au registre du patrimoine culturel de l’Unesco par le Comité du patrimoine mondial réuni à Phuket en 1994.  

© SIP/yw

Parmi les monuments historiques du Luxembourg figure la citadelle du Saint-Esprit. L'aspect définitif du plateau remonte aux années 1685 et 1687. 

© SIP/yw

Sur le plateau du Rham, les témoins du passé militaire sont encore bien présents.

À l’occasion de ces célébrations, un appel à projets a été lancé, auquel de nombreux participants ont proposé des évènements, des expositions de photographie, des visites guidées, des conférences, des projets d’éditions, des spectacles, sur toute l'année et toujours en relation avec le site luxembourgeois inscrit au registre mondial. Parmi les projets proposés, 26 ont été retenus. Ceux-ci s’articulent autour des thèmes liés à l’Unesco: l’éducation et l’expression artistique, le développement durable, les nouvelles technologies et le patrimoine immatériel.

L’agenda complet des festivités de l’année jubilaire se trouve sur le site www.patrimoinemondial.lu.

Arche de Palmyre, ambassadrice de la paix

Comme le patrimoine mondial est un bien commun d’une valeur exceptionnelle, les organisateurs ont mis en place sur le parvis de neimënster une réplique en 3D de l’arche de Palmyre détruite en 2015 par l’organisation terroriste Daech.  

Visible de la Corniche, elle est placée en ligne droite avec la plaque rappelant l’inscription de Luxembourg au registre du patrimoine mondial. ‟Les destructions de biens culturels lors de guerres sont souvent délibérées, comme pour effacer la mémoire d'un peuple – l’archéologie digitale a fait de l’arche de Palmyre une ambassadrice de la paix en tournée dans le monde entier”, souligne la présidente de la Commission luxembourgeoise pour la coopération avec l’Unesco, Simone Beck. L’arche est installée jusqu’au 29 février 2020.

Faites partie du projet!

Souhaitez-vous soumettre un projet pour figurer au programme officiel de 25 ans Lëtzebuerg patrimoine mondial? Comme association sans but lucratif, ou personne privée, institution culturelle ou comme établissement scolaire, votre participation et votre créativité sont demandées! Vous pouvez soumettre des projets jusqu’au 30 septembre 2020 sur le site www.patrimoinemondial.lu et avoir la possibilité d’être inclus dans le programme officiel de l’année jubilaire. 

Dernière modification le