Vëlosummer 2021: c’est parti! 40.000 cyclistes ont participé à l’édition 2020

Bonne nouvelle pour les passionnés des deux roues. L’action Vëlosummer a été reconduite cette année. Les dates ainsi que les circuits sont publics. Et les organisateurs ont mis les bouchées doubles. 

Les passionnés des deux roues ont déjà la tête dans le guidon. Et pour cause. Les dates et les circuits de l’action Vëlosummer sont publics. Elle aura lieu du samedi 31 juillet au dimanche 29 août.

Pour l’édition 2021, les organisateurs ont littéralement mis les bouchées doubles. Ils proposent 12 circuits sur 550 km contre six circuits l’année précédente. Le nombre des communes participantes est également croissante, il a triplé par rapport à l’année révolue. Pendant la durée de l’action, 112 kilomètres de routes seront fermées au trafic, dont 103 uniquement un ou deux weekends. 

Le Vëlosummer est certes l’occasion de redécouvrir l’itinérance à vélo en toute sérénité mais aussi de dénicher une palette de paysages variés de toute beauté, des attractions culturelles, les commerces locaux et les produits et richesses du terroir. Pour mieux dégoter les établissements Horeca et les points d’intérêt touristique à proximité, une carte routière pratique a été établie ; elle reprend de manière détaillée le parcours à emprunter.

La carte ainsi que les informations et les détails des différents circuits sont disponibles sur www.velosummer.lu ainsi que sur la nouvelle application "Tourismus-App".

L’édition 2020 a cartonné

Le Vëlosummer 2021 poursuivra ainsi la promotion du Grand-Duché en tant que destination du tourisme à vélo. Environ 40.000 cyclistes ont participé à l’édition 2020. Inutile de dire qu’elle a été couronnée de succès.

Aussi dans le monde virtuel, l’événement a connu un franc succès. Le site www.velosummer.lu, qui a regroupé toutes les informations pratiques ainsi qu'un descriptif des itinéraires, a été consultée 100.000 fois et les médias sociaux ont atteint environ 67.000 personnes. 

Un pays cycliste

Ce succès ne doit rien au hasard. Les Luxembourgeois sont des passionnées du cyclisme. Depuis toujours, le Grand-Duché a réussi à faire émerger des champions, qui ont brillé sur les podiums des grandes courses comme le Tour de France ou le Giro d’Italia.

Et aujourd’hui le Luxembourg dispose d’infrastructures cyclables de haute qualité, de 950 km de pistes, de tronçons réservés aux deux roues et d’une connexion au réseau des itinéraires cyclables européens EuroVelo. Bref, les mesures prises afin de développer l’usage du vélo témoignent de la volonté du Grand-Duché d’encourager la mobilité douce. Non seulement dans l’optique de réduire les émissions polluantes ou de désengorger la capitale du trafic, mais aussi dans le but de faire du vélo un moyen de transport à part entière. Une autre mesure pour encourager les résidents à pratiquer le vélo est la prime à l’achat d’une bicyclette.

Move, we carry à nouveau disponible

Le service de bagages movewecarry.lu, qui permet aux cyclistes de se faire livrer leurs bagages gratuitement d’un hébergement à l’autre, sera à nouveau disponible. Ce service est surtout pratique lorsqu’on veut découvrir le Luxembourg en étapes.

Les bagages sont enlevés après 10h00 le matin pour être délivrés avant 16h00 au plus tard le même jour, et ce depuis et vers tout logement payant situé au Grand-Duché. Ainsi, valises et autre équipement suivent à distance les touristes en randonnée ou en balade cycliste.

Par ailleurs, les bons d’hébergement de 50 euros distribués dans le cadre de la campagne touristique nationale Lëtzebuerg – Dat ass Vakanz sont également utilisables jusqu’au 15 septembre 2021. 

Vous voulez découvrir le Luxembourg à deux roues mais sans vos bagages? Alors profitez du service Move we carry.
© Claude Piscitelli
Le transport des vélos à bord des trains est gratuit au Luxembourg.
© SIP/yw