Tina Gillen expose à la Biennale de Venise Une artiste luxembourgeoise représentée à une des plus importantes manifestations d'art contemporain

Depuis 1988, le Luxembourg participe régulièrement à "La Biennale di Venezia". À chaque fois, un autre artiste représente le Grand-Duché à cette manifestation internationale d'art contemporain de grande envergure. Visitez avec nous l'exposition "Faraway So Close" de Tina Gillen, une installation picturale au pavillon luxembourgeois. 

© Tina Gillen, Mudam Luxembourg et Florian Kleinefenn
© Tina Gillen, Mudam Luxembourg et Florian Kleinefenn

Une installation picturale

Tina Gillen, peintre luxembourgeoise, représente en 2022 le Grand-Duché à la 59e Exposition internationale de d'art – La Biennale di Venezia. L'exposition "Faraway So Close" représente un ensemble de huit nouvelles peintures de grands formats dans une installation picturale au Pavillon du Luxembourg

L'artiste s'intéresse surtout aux relations qui se créent entre l'espace intérieur et l'espace extérieur, aux rapports que nous entretenons avec le monde qui nous entoure, aux thèmes du paysage et de l'habitation. Les oeuvres, souvent inspirées de motifs photographiques, sont des compositions entre abstraction et figuration, structure et improvisation et surface et représentation de l'espace.

Ici, les peintures évoquent les quatre éléments de l'univers, à savoir la terre, l'eau, le feu et l'air, et le changement climatique provoqué par les activités humaines. Tina Gillen fait sortir ses oeuvres de leur cadre traditionnel en les intégrant dans une installation, une construction architecturale de cimaises rappelant des décors de cinéma peints, qui se déploie de l'espace d'exposition. "Faraway So Close" reprend l'histoire du lieu des Sale d'Armi, remontant au 15e siècle comme ancien stockage militaire à Venise. Au milieu de l'installation se trouve la sculpture "Rifugio", inspiré d'un bungalow de bord de mer, qui fonctionne comme un lieu de retrait à partir duquel on peut observer le monde autour.

Bande-annonce de l'exposition “Tina Gillen. Faraway So Close”

Tina Gillen est née en 1972 à Luxembourg. Elle vit et travaille à Bruxelles. Elle expose à travers le monde (Allemagne, Belgique, Turquie, Luxembourg, etc.). Deux publications monograhiques ont été éditées sur son travail: "Echo" (MER. Paper Kunsthalle, 2016) et "Necessary Journey" (Hatje Cantz, 2009).

© Tina Gillen, Mudam Luxembourg et Florian Kleinefenn
© Tina Gillen, Mudam Luxembourg et Florian Kleinefenn

Un peu d'histoire (de l'art)

Les débuts du Luxembourg à la Biennale de Venise ont été difficiles. Malheureusement, la participation initiale en 1956 ne connaît pas de suite, tout de suite... Ce n’est qu’après trente ans, en 1988, sur l'initiative de l'artiste Patricia Lippert, que le ministère des Affaires culturelles tente à nouveau le défi de participer à cet événement artistique prestigieux. Depuis, la détermination de s’y présenter ne cesse pas.

Enfin, en 2017, l'État luxembourgeois signe un contrat avec la Fondazione La Biennale di Venezia qui garantit la présence du Grand-Duché dans les magnifiques Sale d'Armi pour les vingt prochaines années.

Les expositions sont organisées en alternance par le Mudam Luxembourg – Le musée d’art contemporain du Luxembourg et le Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain. Le ministère de la Culture lance tous les deux ans un appel à projets pour sélectionner l’artiste et le commissaire de son choix pour la prochaine édition de la Biennale.

Liste des artistes participants depuis le début

1956 / Joseph Kutter et Auguste Trémont

1988 / Patricia Lippert et Moritz Ney

1990 / Marie-Paule Feiereisen

1993 / Jean-Marie Biwer et Bertrand Ney

1995 / Bert Theis

1997 / Luc Wolff

1999 / Simone Decker

2001 / Doris Drescher

2003 / Su-Mei Tse

2005 / Antoine Prum

2007 / Jill Mercedes

2009 / Gast Bouschet & Nadine Hilbert

2011 / Martine Feipel & Jean Bechameil

2013 / Catherine Lorent

2015 / Filip Markiewicz

2017 / Mike Bourscheid

2019 / Marco Godinho

2022 / Tina Gillen