Enseignement fondamental

Fonctionnement et organisation de l’enseignement préscolaire et primaire.
Pomme sur des livres

L’enseignement fondamental regroupe les 9 premières années de scolarité (3 à 11 ans) divisées en 4 cycles d’apprentissage. Il est obligatoire à partir de 4 ans. Au Luxembourg, l’approche pédagogique est axée sur les compétences individuelles évaluées en socles et le travail en équipe des pédagogues.

 

Offre scolaire publique

Le Luxembourg compte 156 écoles fondamentales publiques à travers le pays. Les écoles fondamentales sont organisées par les communes et l’Etat. La direction des écoles est structurée en quinze régions suivant une répartition selon le nombre d’élèves, d’enseignants et d’écoles. La diversité de notre société a pour effet que la population scolaire est elle aussi polyglotte et multiculturelle. Les écoles publiques prennent en compte cette diversité.

Trois écoles publiques fondamentales (Eis Schoul ; Jean-Jaurès et Villa Mirabella) proposent des approches pédagogiques alternatives. De plus, nous avons quatre écoles publiques internationales fonctionnant selon le système des écoles européennes qui facilitent l’accueil scolaire des enfants d’expatriés et étrangers.

 

Les cycles d’apprentissage

Le cycle 1 (3 années) correspond à l'éducation préscolaire et s’adresse aux enfants de 3 à 5 ans. Si la première année (éducation précoce) est facultative, l’obligation scolaire demande que tous les enfants visitent l’école à partir de 4 ans. L’apprentissage de ce cycle se concentre avant tout sur l’expérience sociale des enfants, mais la découverte d’autres langues et de la culture sont également mis en avant.

Les cycles 2 à 4 comprennent 2 ans chacun.  A la fin de chaque cycle, les élèves doivent acquérir les objectifs d'apprentissage définis, appelés socles de compétences. Les domaines de compétences à acquérir au primaire sont :

  • L’alphabétisation et les langues (allemand, français et luxembourgeois);
  • Les mathématiques;
  • L’éveil aux sciences et les sciences humaines et naturelles;
  • L’expression corporelle et le sport;
  • L’éveil à la culture, les arts et la musique;
  • La vie en commun et les valeurs en société.

 

Formes d’évaluation

L’évaluation des élèves ne se fait plus à l’aide de points généralisés pour chaque cours, mais en descriptifs détaillés des compétences acquises et de socles atteints. Une évaluation formative au cours du cycle sert à guider les élèves en cours d’apprentissage, tandis qu’une évaluation certificative en fin de cycle sert à déterminer si l’élève a atteint les compétences nécessaires pour continuer au prochain cycle.

Pour le passage à l’enseignement secondaire, une procédure d’orientation  est mise en place dès le début du cycle 4 pour déterminer le choix le plus approprié à l’élève individuel concernant son entrée dans l’enseignement secondaire.  À la fin du cycle 4, les parents et le titulaire expriment une décision d’orientation commune.

 

Offre scolaire privée

Outre les offres scolaires publiques, il y a aussi 9 écoles privées et payantes dans le pays qui appliquent un programme diffèrent au programme officiel (sauf l’École Notre-Dame) et qui reçoivent des subventions de l’Etat.

  • Mis à jour le 15-11-2018