Guttland - prenez le temps de ralentir

© SIP
Au centre et à l’ouest du pays s’étend la région touristique du Guttland. Des villages de charme, d’imposants châteaux et forteresses, de nombreuses fermes et domaines ruraux restaurés se déploient dans un décor enchanteur aux portes de la capitale.

Le Guttland est une invitation au slow tourism, le tourisme lent. Des centaines de kilomètres de sentiers pédestres et de voies cyclables serpentent à travers les paysages intacts et promeuvent la mobilité douce. Le patrimoine historique est omniprésent, que ce soit dans la Vallée des sept châteaux, sur les nombreux sites gallo-romains ou dans les musées ruraux.

Facilement accessible depuis la Ville de Luxembourg grâce au réseau de transports publics, l’offre diversifiée de cette région ravira randonneurs, jeunes publics, cyclistes et familles.

Un voyage dans le temps

© Office régional du tourisme (ORT) Guttland (ORTCO), tous droits réservés
Une escapade au Guttland est un voyage dans le temps. Les passionnés d’histoire peuvent apprécier divers sites préhistoriques et antiques qui ont été aménagés pour les visiteurs. La villa romaine Miecher, située à Goeblange, permet un parcours depuis le début de sa construction, au 1er siècle ap. J.-C., en passant par sa transformation en fortification civile à la fin du 3e siècle, jusqu’à l’abandon vers la fin du 4e siècle, dans les turbulences des invasions barbares. Aux portes de la capitale, près de Walferdange, se trouve le qanat des Raschpëtzer, un impressionnant aqueduc souterrain de la période romaine, captant encore de l’eau aujourd’hui.

La vallée de l’Eisch, aussi appelée la Vallée des sept châteaux, est l’une des principales attractions touristiques du pays. Elle tire son nom des sept châteaux qui la parcourent: Mersch, Schoenfels, Hollenfels, l’ancien et le nouveau château d’Ansembourg, Septfontaines et Koerich. Aujourd’hui encore, les châteaux de la région du Guttland s’animent régulièrement lors des nombreux marchés et festivités qui y sont organisés tout au long de l’année. Un bel exemple est le festival médiéval à proximité du château d’Useldange, qui par ailleurs propose  un itinéraire culturel complété sous les auspices de l’Unesco.

La nature invite au slow tourism et au sport

© SIP / Uli Fielitz
Les amateurs de randonnées peuvent aussi découvrir la Vallée des sept châteaux à travers le sentier pédestre national ; un parcours de 37 kilomètres entre Gaichel et Mersch dans le calme d’un paysage paisible. La région propose aussi de nombreux sentiers thématiques qui permettent des découvertes surprenantes: l’art dans la forêt à Stafelter (Walferdange) ou les étapes luxembourgeoises du Chemin de Saint-Jacques.

Les enthousiastes du cyclisme peuvent également trouver leur bonheur au Guttland. Plusieurs pistes traversent la région et les fans de Charly Gaul, cycliste luxembourgeois qui a remporté le Tour de France en 1958, peuvent même parcourir celle qui porte son nom.

Villages, traditions et innovation

© SIP / Marc Schoentgen
Le Guttland présente une symbiose parfaite entre l’ancien et le moderne, qui se reflètent dans le vaste éventail de projets régionaux innovants et durables.

Le musée rural de Thillenvogtei emmène ses visiteurs à la découverte de la vie et du travail à la campagne aux siècles passés. Le jeune public peut apprendre à battre le grain, à récolter des pommes de terre et à cuire du pain ou peut s'asseoir sur les bancs d'une école ancienne. Le Vitarium est une nouvelle expérience à vivre en famille: les visiteurs peuvent partir à la découverte du lait et observer la production des différents produits laitiers dans l’usine de Luxlait. Le moulin de Beckerich propose des visites guidées sur les énergies renouvelables et le développement durable. Lors de la traditionnelle Éimaischen, des centaines de Péckvillercher, les oiseaux siffleurs en argile typiquement luxembourgeois, sont exposés et mis à la vente à Nospelt.

Curiosité: le canton de Redange propose une monnaie régionale complémentaire, le Beki. Le projet, qui a pour vocation de relancer l’économie locale, cherche à promouvoir la coopération et la cohésion social, ainsi que la production et les débouchés pour les produits régionaux.

Le Guttland, aussi pour une après-midi

La découverte du Guttland est aussi à la portée des voyageurs qui arrivent au Luxembourg en déplacement professionnel à la capitale. A seulement deux pas de la Ville de Luxembourg, le Bambësch et le Gréngewald constituent la surface boisée la plus vaste du pays et invitent à la détente et aux activités sportives. Une balade au Bambësch l’après-midi permet aux professionnels en visite de se ressourcer pour continuer le lendemain en pleine forme et sérénité.
  • Mis à jour le 14-05-2019