Palais grand-ducal

Le palais grand-ducal, siège officiel du chef de l’Etat, est intéressant à plus d’un égard:

  • pour les Luxembourgeois, il symbolise le sentiment de leur indépendance nationale;
  • pour les historiens, il représente un élément de continuité dans l’exercice des pouvoirs administratifs d’une ville et même d’un pays à travers les siècles de dépendance ou de domination étrangère;
  • pour les amateurs d’art, il reflète par sa façade l’influence du style hispano-mauresque dans nos régions;
  • pour les touristes, il est un monument attrayant où réside le Grand-Duc.

Mais ce vénérable bâtiment où se déroulent de nos jours une grande partie des activités officielles du chef de l’Etat a changé son aspect et ses affectations au fil des siècles.

L’édifice fut construit entre 1572 et 1574 afin de remplir la fonction d’hôtel de ville. Par la suite, il devint préfecture, puis siège du gouvernement. En 1890, l’ancien hôtel de ville fut transformé par l’architecte de l’Etat Charles Arendt et par l’architecte Gédéon Bordiau de Bruxelles. Depuis 1890, date de l’avènement du Grand-Duc Adolphe, le palais sert de résidence au souverain. Restauré en 1995, le palais grand-ducal représente une des attractions principales de la capitale.

Depuis 1977, le palais grand-ducal ouvre ses portes entre juillet et septembre pour des visites guidées organisées par le Luxembourg City Tourist Office. Le bénéfice net des visites guidées est versé à la Fondation du Grand-Duc Henri et de la Grande-Duchesse Maria Teresa. Chaque saison attire quelque 10.000 visiteurs dans la résidence de ville des Souverains.

La façade de la maison des Souverains est un des bâtiments les plus prisés et les plus photographiés par les visiteurs lors de leurs séjours à Luxembourg.

Une relève solennelle de la garde devant le Palais grand-ducal a lieu une fois par mois pendant les mois de juin à septembre.

(Sources: Luxembourg City Tourist Office, Office national de tourisme)

  • Mis à jour le 21-04-2015