Déterrer les racines: la généalogie au Luxembourg

Comment explorer sa descendance luxembourgeoise

30-genealogieDésirez-vous explorer votre descendance et comprendre votre histoire familiale? La recherche généalogique au Luxembourg est facilitée par l’existence de bon nombres d’archives et même de sources électroniques rassemblant des documents récents et historiques sur la population au Grand-Duché. N’hésitez donc pas à vous lancer dans la recherche de vos racines luxembourgeoises !

Sources d’informations généalogiques

Pour les recherches généalogiques, il y a une panoplie d’options de recherche et d’archives qui peuvent être consultés : Les archives nationales et communales, les archives de l’église, ainsi que les archives des régions frontières des pays voisins. Les associations de généalogie peuvent aussi vous aider dans vos entreprises.

Les documents les plus intéressants à consulter sont sans doute :

  • les tables décennales, qui résument les registres d’état civil relatifs aux naissances, mariages et décès par tranches de dix ans ;
  • les registres de naissances, de mariages et de décès.

Ces documents sont accessibles dans les archives et même sur des plateformes électroniques présentées ci-dessous.  

 

Les Archives nationales de Luxembourg et les archives communales

Les Archives nationales (ANLux) rassemblent le plus grand nombre de registres du pays dans leurs dépôts. Elles sont donc un excellent premier service à consulter pour les recherches généalogiques. Sur leur site, on a accès aux actes de l’état civil des tribunaux d’arrondissement de Luxembourg et de Diekirch de 1795 à 1912, consultables par le moteur de recherche Query. Pour les novices et enthousiastes, les Archives nationales proposent aussi des cours de généalogie pour apprendre les bases de paléographie et de recherche en archives.

Les communes ont aussi des archives qui peuvent être consultées. Pour cela, contactez l’administration communale des communes respectives dans lesquelles vous voulez rechercher des ancêtres.

 

Archives diocésaines

Une autre source consultable pour les recherches généalogiques sont les archives diocésaines, qui contiennent les registres de naissances, mariages et décès. Les registres sont aussi accessibles en ligne sur le portail Matricula. Ils regroupent plus de 170.000 fichiers numériques issus de registres de catholicité du 17e au 20e siècle.

 

Autres archives

Si vous cherchez des individus ou familles ayant habité dans les confines de l’ancien Duché de Luxembourg (sur des territoires qui se trouvent aujourd’hui en France ou en Allemagne) ou dans la partie occidentale du Grand-Duché de Luxembourg (aujourd’hui la province du Luxembourg en Belgique), une visite aux  Archives de l’Etat à Arlon, aux Archives départementales de la Moselle ou au Landeshauptarchiv à Coblence peut s’avérer fertile. 

 

Les associations de généalogie

Une possibilité pour les passionnés de s’informer ou de demander de l’aide est de contacter ou joindre un club de généalogie. Au Luxembourg, il y a plusieurs association de généalogie et d'histoire locale sans but lucratif, comme luxroots.club et luxracines. En Wallonie, l’asbl GéniWal "Généalogie Informatique Wallonie" peut venir en aide à ceux qui cherchent des ancêtres sur l’ancien territoire luxembourgeois.

 

Les mouvements de population importants

L’histoire du pays et de sa population est marquée par des mouvements migratoires et de déplacements de frontières. En 1659, certains territoires sont cédés à la France, en 1815 c’est la Prussie qui s’empare de territoire luxembourgeois. Lors du Traité de Londres en 1839, une partie occidentale du territoire va à la Belgique. Outre ces changements territoriaux, la population subit une grande vague d’émigration vers le continent américain et la France au 19e siècle, quand les familles quittent le pays dans l’espoir de trouver une vie meilleure ailleurs.

(Article rédigé par l'équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu)


  • Mis à jour le 30-11-2018