Industrie aérospatiale

La Luxembourg Space Agency s’associe à la NASA et au DLR.

L'industrie spatiale luxembourgeoise cherche activement à étendre son réseau.

01-lsaEn une courte période de temps, la Luxembourg Space Agency (LSA) a annoncé une coopération avec deux des plus prestigieuses organisations mondiales actives dans ce domaine: la National Aeronautics and Space Administration des États-Unis, mieux connue sous l’acronyme NASA, et le DLR allemand, le Deutsches Zentrum für Luft- und Raumfahrt (Centre allemand pour l’aéronautique et l’astronautique). Les deux coopérations visent à établir le rôle principal du Luxembourg dans le domaine de l'exploration des objets géocroiseurs (NEO) et de l'utilisation des ressources spatiales.

Amener l'homme sur Mars

La déclaration conjointe signée le 22 octobre 2019 entre la NASA et la LSA détaille un certain nombre de domaines potentiels de collaboration future, tels que les applications spatiales, l'exploration et l'utilisation de l'espace, y compris l'utilisation durable des ressources spatiales, ainsi que le partage des données scientifiques et la formation. Les agences continueront d'explorer ces domaines dans le cadre de discussions techniques et programmatiques en vue d'identifier les possibilités de collaboration.

L'administrateur de la NASA, James Frederick Bridenstine, et le directeur général de la LSA, Marc Serres, ont reconnu les mesures prises aux États-Unis et au Luxembourg afin de promouvoir les possibilités d'utilisation commerciale de l'espace. Ils ont noté que ces développements avaient ouvert la voie à une collaboration fructueuse dans des domaines d'intérêt mutuel, en particulier dans le contexte de la priorité accordée par la NASA au retour de l'homme à la surface de la Lune d'ici 2024 par le biais du programme Artemis et de ses plans visant à jeter les bases d'une présence humaine durable sur la Lune d'ici 2028, dans la perspective de l'exploration humaine de Mars.

Parallèlement, la NASA et la LSA ont l'intention de conclure un accord-cadre afin de faciliter la collaboration future entre les deux agences.

Favoriser la recherche sur les ressources spatiales

Des représentants du DLR et de la LSA ont signé une lettre d'intention pour coopérer dans le cadre d'activités de recherche spatiale, en particulier dans des domaines tels que la navigation, les communications par satellite, l'exploration spatiale et les ressources spatiales, la robotique et les services en orbite.

La LSA s’intéresse au DLR pour coopérer à la création au Luxembourg d'un centre de recherche interdisciplinaire dans le cadre de l'initiative SpaceResources.lu visant à développer une industrie commerciale durable d'utilisation des ressources spatiales.

À moyen terme, cette structure deviendra un centre d'innovation international dédié aux ressources spatiales. L'objectif est de réunir de nombreux acteurs internationaux, dont le DLR et l'Agence spatiale européenne (ESA).

À propos de la LSA

La Luxembourg Space Agency (LSA) a pour objectif de développer le secteur spatial luxembourgeois en encourageant les entreprises nouvelles et existantes, en développant les ressources humaines, en facilitant l'accès au financement et en soutenant la recherche universitaire. L'agence met en oeuvre la stratégie nationale de développement économique de l'espace, gère les programmes nationaux de recherche et développement dans le domaine spatial et dirige l'initiative SpaceResources.lu. En outre, la LSA représente le Luxembourg au sein de l'Agence spatiale européenne et des programmes spatiaux de l'Union européenne et des Nations unies.

(Article rédigé par l'équipe rédactionnelle de www.luxembourg.lu / Source: gouvernement.lu)

  • Mis à jour le 11-11-2019