TIC

Une blockchain pour le secteur public

Le Luxembourg se veut pionnier européen dans le monde du blockchain

30-blockchainLa blockchain, une technologie de stockage et de transmission d’informations, recèle un potentiel énorme, non seulement pour le secteur financier, mais également pour les services du secteur public. Début 2019, le gouvernement luxembourgeois, en collaboration avec le Syndicat intercommunal de gestion information (SIGI), a créé sa propre blockchain pour le secteur public, exprimant sa ferme volonté de jouer le rôle de pionnier dans ce domaine.

Pionnier européen

En se dotant de sa propre blockchain publique, le gouvernement luxembourgeois se distingue au plan international et se veut pionnier européen et mondial. Exploiter cette technologie innovante permet au gouvernement d’expérimenter et de développer toute une série de nouvelles applications facilitant l’interaction entre le secteur public et le secteur privé.

Aujourd’hui, la technologie blockchain est principalement utilisée dans le secteur financier, mais bien d’autre domaines sont également envisageables. L'identification numérique, la preuve de la propriété foncière, la gestion de la chaîne logistique et même le vote ne sont qu'une fraction des applications potentielles qui seront d’intérêt pour le secteur public.

Son fonctionnement décentralisé permet en outre de résoudre des problèmes liés à des points d’échec unique en cas de sinistres ou d’attaques et porte ainsi le potentiel d’aider les acteurs publics à réduire la fraude et les erreurs ou à améliorer la transparence de ses données et transactions.

La technologie blockchain

La blockchain constitue une base de données qui contient l'historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs. Cette base de données est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier sa validité. Une fois validées par le réseau et enregistrées, ces données ne peuvent plus être manipulées.

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 30-07-2019