Culture

Patrimoine de l’Unesco: la forteresse porte le label depuis 25 ans

En 1994, le statut de "patrimoine mondial" était accordé à la forteresse de Luxembourg.

01-unescoDepuis 25 ans déjà la forteresse de Luxembourg figure sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Ce quart de siècle d’appartenance à la Liste de l’Organisation des Nations Unies pourra se fêter officiellement le 17 décembre en cette année, car c’est à cette date en 1994 que le Grand-Duché fera pour la première fois son entrée sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

A ce jour, les témoins du passé luxembourgeois furent hissés à la hauteur d’autres patrimoines mondiaux d’antan comme les Pyramides d’Egypte, l’Acropole d’Athènes ou les cathédrales baroques d’Amérique latine.

Protégé pour les générations futures

Les remparts, démantelés en 1867, qui furent pendant des siècles des murs de protection contre les ennemis qui encerclaient la citadelle sont devenus au fil du temps une forteresse imprenable -  d’où son nom Gibraltar du Nord. Français, Bourguignons, Autrichiens, Espagnols, Hollandais et Prussiens s’y sont succédés depuis la création du fortin en 963 jusqu'à son démantèlement au 19e siècle.

Aujourd’hui, cet ancien bastion est devenu par l’intermédiaire du label de l’Unesco un héritage du passé, un témoin historique qui relate le passé au présent jusqu’au futur. Le but est de conserver et de protéger ce patrimoine exceptionnel afin de le transmettre aux générations à venir.

Les zones pour lesquelles la protection est dite maximale concerne entre autres les fortifications, les vieux quartiers de la ville notamment ceux du Grund ou encore le Fort Thüngen.

Trois patrimoines en tout

Mais à côté du patrimoine de l’humanité, le Grand-Duché a encore collectionné d’autres labels de l’Organisation des Nations Unies. Or, le Luxembourg possède trois œuvres classées au patrimoine mondial de l’Unesco, un patrimoine architectural, culturel ou naturel tout aussi varié que son environnement cosmopolite et multiculturel.  

En 2003 l’exposition photographique The Family of Man par Edward Steichen est classée mémoire du monde qui honore le patrimoine documentaire. Présentée au Musée d’art moderne de New York (MoMa) en 1955, elle a fait le tour du monde avant de retrouver sa place définitive derrière les murs du château de Clervaux.

En 2010, la procession dansante d’Echternach le mardi de Pentecôte est classée "patrimoine culturel immatériel" et obtient le label Patrimoine vivant de l’Unesco.

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail Luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 06-03-2019