Finances

Le Luxembourg renforce ses liens avec l'Asie

De grandes entreprises asiatiques déplacent leurs activités européennes au Luxembourg.

07-connectivity-xhdpiLa place financière luxembourgeoise se construit une réputation en Asie: la récente mission financière de Luxembourg for Finance à Hong Kong et au Japon, emmenée par le ministre des Finances Pierre Gramegna, a fait forte impression sur les investisseurs asiatiques et a confirmé la position du Luxembourg comme tête de pont pour le marché européen.

Parmi les entreprises dont l'implantation au Luxembourg est déjà confirmée figure Alipay, la plate-forme de paiement en ligne du groupe Alibaba. Toutefois, le rôle de premier plan du Luxembourg dans les domaines des technologies financières et de la finance verte faisait également partie des arguments en faveur du Grand-Duché.

La FinTech et l'InsurTech à l'ordre du jour

Les FinTech sont en effet l'un des principaux atouts de la place financière luxembourgeoise, non seulement grâce aux instituts de recherche et nombreux incubateurs, mais aussi à des investissements considérables dans ce secteur. Avec Alipay, la première solution de paiement mobile et en ligne en Chine intègre l'écosystème luxembourgeois des FinTech. L'entreprise a obtenu une licence de monnaie électronique DSP2 au Luxembourg, qui lui permettra de mettre à profit le passeport européen nécessaire à son entrée sur ce marché. Ainsi, le Luxembourg fera figure de tête de pont, au grand bénéfice des clients chinois et des commerçants européens.

Au Japon, des pourparlers ont eu lieu avec une série de sociétés et de fonds majeurs, dont Rakuten, le géant de l'e-commerce japonais, ainsi que trois des principales compagnies d'assurances, MS&AD, Tokio Marine et SOMPO.

Ces discussions ont confirmé que le Luxembourg conserve toute son attractivité pour l'implantation du siège de grandes entreprises. En effet, si Rakuten est actif au Grand-Duché depuis 2013, MS&AD, Tokio Marine et SOMPO n'y ont établi leurs activités qu'en 2018, en prévision du Brexit.

Créer des liens… et des opportunités

Les visites à Hong Kong et au Japon ont également offert une belle visibilité au Luxembourg à l'occasion du "Asia Financial Forum" (AFF) à Hong Kong et du "Asia Roadshow" au Japon, qui est organisé par l'Association luxembourgeoise des fonds d'investissement ALFI. Le ministre luxembourgeois Pierre Gramegna a profité de sa présence à l'AFF pour plaider en faveur d'une finance verte, allant jusqu'à proposer l'introduction d'un "triple A pour des finances durables".

Parallèlement, les premières démarches ont été entreprises en vue des préparatifs du prochain rendez-vous à grande échelle, la réunion annuelle de la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures (BAII), qui se tiendra les 12 et 13 juillet 2019 à Luxembourg-Ville.

(Article rédigé par l'équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 28-01-2019