TIC

Protection des données, un enjeu crucial

L’adoption des technologies Smart ICT dans tous les secteurs économiques permet aujourd’hui de collecter, de traiter et d’analyser des volumes de données toujours plus importants. La protection de ces données demeure prépondérant.
Au sein d'une économie mondialsée et en constante mutation, une forte capacité de renouvellement est le moteur essentiel de faire face à la concurrence. Au cours des dernières années, le Luxembourg est monté en puissance avec le développement d’entreprises technologiques innovantes que ce soit dans le secteur du commerce électronique, des contenus numériques, du cloud computing, du Big Data ou encore des paiements électroniques.

Steichen03En d'autres termes, le Grand-Duché a connu lors de ces dernières années un coup d'accélérateur important dans un temps record en termes d’avancement numérique . Aujourd'hui, il figure à ce sujet parmi le groupe des pays les plus performants de l’Union européenne, derrière les pays scandinaves (Danemark, Suède, Finlande) et les Pays-Bas.
 

Mais, à terme il s’agit de renforcer et de consolider la position du pays dans le domaine de l’ICT, ceci entre autres dans le but d'une diversification de l’économie. L'institution derrière cette transformation digitale s'appelle "Digital Lëtzebuerg", le nouveau visage du Luxembourg en tant que "smart nation", moderne, ouvert, hautement connecté et paré pour une société numérique.

Lors d'une rencontre avec Pascal Steichen, CEO du groupement d'intérêt économique Securitymadein.lu, celui-ci nous explique pourquoi le Grand-Duché est un exemple à suivre en matière de cybersécurité.

1. Le Luxembourg est en 1re position mondiale pour l’accès des TIC et en 10e position en ce qui concerne l’utilisation des TIC. Quel avantage le Luxembourg peut-il tirer en tant que lieu d’implantation privilégié pour les sociétés émanant du secteur des technologies de l’information et de la communication ?

Parmi les avantages principaux, on peut citer le développement d’une économie basée sur les services. Le haut degré d’équipement et de connectivité permet aux entreprises de développer des services innovants, soutenus par une infrastructure numérique performante et un public très réceptif.

La taille du pays en fait également un environnement de test idéal pour les innovations. Enfin, le gouvernement soutient activement et résolument la digitalisation et la cybersécurité depuis plus de 10 ans, comme piliers majeurs de la stratégie de développement du pays.

2. En quoi le Luxembourg est-il un exemple à suivre en matière de protection des données?

En matière de protection des données et de la vie privée, le Luxembourg a placé la barre très haut dès le départ, bien avant l’avènement de la RGPD [Réglementation générale pour la protection des données, ndlr]. La cybersécurité étant également une priorité depuis longtemps, il est évident que les deux préoccupations ont évolué main dans la main et se renforcent mutuellement.

Dans ce couple idéal, le volet cybersécurité est porté par le ministère de l’Economie, qui en a fait un argument d’attractivité économique pour le Grand-Duché, ce qui est relativement unique en Europe. Et le volet "protection des données" se nourrit également des avancées en matière de cybersécurité. Par exemple, la CNPD [Commission nationale pour la protection des données, ndlr] soutien l'utilisation de l'outillage AIL (développé par le CIRCL [Computer Incident Response Center, ndlr]) qui permet de détecter et d’analyser des fuites de données sur le "darkweb". 

(Article rédigé par l'équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 28-11-2018