Société

La mobilité au Luxembourg: défis et réponses

Le Luxembourg, pays des chemins courts, peut se vanter d’un réseau routier, ferroviaire et cycliste de qualité. Situé au cœur de l’Europe, le Grand-Duché, centre économique de la Grande Région, est aussi un pays en mouvement.

Se déplacer au Luxembourg peut s’avérer un défi : les axes principaux sont souvent saturés lors des heures d’affluence. Le transport motorisé individuel reste la méthode de déplacement dominante au Grand-Duché.

Pourtant, les moyens de transport alternatifs ont la cote. Avec la diversification de l’offre de mobilité, l'usager peut choisir parmi une panoplie d’options pour se déplacer sur le territoire luxembourgeois et au-delà.

Les transports publics : train, bus, tram

DL_130644

© SIP / Christian Aschman

Les transports publics au Grand-Duché couvrent le territoire intégral et permettent de se rendre aux quatre coins du pays.

Le réseau ferroviaire relie les plus grandes villes et localités du pays. Des connexions directes permettent en outre de joindre les grandes villes et capitales de la région, notamment Paris et Bruxelles.

L'offre ferroviaire est complétée par un dense réseau d'autobus reliant non seulement l'ensemble des localités du pays et les différents quartiers des villes, mais permettant aussi de joindre aisément les villes et les aéroports de la région.

S'y ajoute, depuis décembre 2017, le tramway de la ville de Luxembourg dont le réseau est en pleine expansion. Le tram permet de se déplacer en centre-ville et au Kirchberg en toute indépendance des aléas du trafic routier.

Le portail de la centrale de mobilité, avec son moteur de recherche intégré, permet de trouver le trajet idéal pour toutes les circonstances. Le portail Mobiregio informe, quant à lui, sur les transports publics dans la Grande Région.

De nombreuses solutions sont d’ailleurs proposées pour les personnes à mobilité réduite.

La mobilité douce : cyclisme et marche à pied

DL_213655

© eu2015lu.eu / Julien Warnand

Un réseau de pistes cyclables en constante évolution couvre désormais le pays entier et permet de rejoindre les régions limitrophes. Plusieurs villes proposent d'ailleurs des services de location de vélos, tels que vel'oh ! à Luxembourg-ville ou Vël'Ok dans les villes du Sud.

Le transport gratuit de vélos dans les trains et autobus permet d’ailleurs de combiner aisément cyclisme et transport publics.

Les déplacements à pied se prêtent également pour les distances courtes. Une série de mesures de protectionvise à améliorer la sécurité et le confort des piétons, de même que des cyclistes.

La voiture : espace partagé, conduite durable

Il n'en reste pas moins que les réalités de la vie quotidienne et professionnelle contraignent bien souvent, en dépit de toutes bonnes intentions, de recourir à la voiture.

Les alternatives proposées dans ce domaine consistent notamment dans l’autopartage (car-sharing) et le covoiturage.

De même, l’électromobilité est un domaine en croissance avec un réseau grandissant de bornes de recharge gratuites à travers le pays.

L'attitude des usagers: l'espace public à tous

Un rôle primordial lors des situations de congestion revient à l’attitude et au comportement des usagers. Il est évident que le partage de l'espace public doit se faire dans le respect mutuel, mais aussi en connaissant les droits et devoirs de chacun.

À cet effet, le grand public est régulièrement sensibilisé par le biais de campagnes d’information telles que #Respekt112. Côté prévention, des campagnes de prévention et contrôles routiers réguliers de la Police grand-ducale visent à imposer le respect du Code de la route et à diminuer ainsi le nombre d'incidents et d'accidents routiers.

(article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu

  • Mis à jour le 12-09-2018