Etude

Le Luxembourg se classe 11e au IMD World Competitiveness Yearbook 2018

L'institut suisse IMD vient de publier l’édition 2018 de son rapport annuel sur la compétitivité, le World Competitiveness Yearbook.
24-imdSelon la nouvelle édition 2018 du World Competitiveness Yearbook, le Luxembourg occupe le 11e rang des 63 pays les plus compétitifs du monde. Malgré un léger recul par rapport à l’année précédente, le Grand-Duché figure donc toujours parmi les économies les plus performantes. 

Le classement mondial 2018 de l’International Institute for Management Development (IMD) est mené par les Etats-Unis, suivi par Hong-Kong et Singapour. Les Pays-Bas se situent en tête du classement des pays européens.

Le profil en détail

Le World Competitiveness Yearbook analyse la compétitivité de 63 pays en se basant sur 260 indicateurs différents, regroupés sous les catégories suivantes:

  • les Performances économiques;
  • l’Efficacité des pouvoirs publics;
  • l’Environnement des affaires;
  • les Infrastructures.

Concernant le pilier des Performances économiques, le Luxembourg fait bonne figure et se classe en 4e position. Ce bon résultat est surtout lié à une performance exemplaire dans les sous-catégories Commerce international (4e) et Investissements internationaux (2e). Pour la sous-catégorie Emploi, le Grand-Duché a regagné quelques places par rapport à 2017 et se classe désormais 15e.

Pour le pilier Efficacité des pouvoirs publics, le Luxembourg occupe la 17e place en 2018. Tandis que le cadre institutionnel et législatif est dans l’ensemble considéré favorable aux entreprises, c’est surtout la Politique fiscale qui peut porter préjudice à la compétitivité du Grand-Duché.

En ce qui concerne l’Environnement des affaires, le Luxembourg perd deux places et se classe ainsi à la 8e position mondiale. Les scores du Luxembourg sont particulièrement élevées pour les sous-catégories Finances (3e), Productivité et efficience (8e) et Pratiques de gestion d’entreprise (10e).

La catégorie des Infrastructures est la moins performante du pays et le Grand-Duché ne se classe que 24e. Le rapport souligne des marges d’amélioration dans les domaines de la Technologie (32e) et des Infrastructures scientifiques (23e).

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 25-05-2018