Économie

Le Luxembourg, quatrième pays le plus compétitif de l’UE

Selon le Bilan compétitivité 2017 qui vient de paraître, le Grand-Duché gagne trois places par rapport au classement de 2015.

03-bilancompetitviteLe Luxembourg se classe en 4e position dans l’Union européenne dans le tableau de bord compétitivité 2017, élaboré par l’Observatoire de la compétitivité (ODC). Le nouveau tableau de bord, mesurant la compétitivité du pays en comparaison avec les 27 autres États membres de l’UE, est basé sur 67 indicateurs, dont 41 entièrement nouveaux, qui sont regroupés dans les trois catégories “économie”, “social” et “environnement”. Le Grand-Duché se classe 7e pour l’aspect “économie”, 1er pour l’aspect “social” et 9e pour l’aspect “environnement”. Une neuvième position que le gouvernement entend bien dépasser en augmentant notamment les moyens dans la R&D dans le domaine de l’énergie verte, et en sensibilisant davantage investisseurs et entreprises.

Compétitif tout en préservant l’environnement

L’ODC définit la compétitivité comme étant “la capacité d’une nation à améliorer durablement le niveau de vie de ses habitants et à leur procurer un haut niveau d’emploi et de cohésion sociale tout en préservant l’environnement”. Lors de la conférence de presse du 30 octobre dernier, la secrétaire d’État à l’Économie, Francine Closener, a précisé: “Le nouveau tableau de bord accorde une place plus importante aux indicateurs relevant du volet social et environnemental, reconnaissant ainsi l’importance de ces aspects pour la compétitivité. Cette nouvelle approche est en ligne avec nos objectifs de croissance qualitative pour le Luxembourg.”

L’ODC présente dans son bilan également une analyse du classement du Luxembourg dans des benchmarks élaborés par des organisations internationales, et fait le suivi des indicateurs et des objectifs du pays dans le cadre de la stratégie “Europe 2020” et de la procédure de surveillance des déséquilibres macroéconomiques.

5 nouveaux secteurs prioritaires de développement économique

Depuis 2015, le Bilan compétitivité suit de près l’évolution des cinq nouveaux secteurs prioritaires de développement économique au Luxembourg. D’après les dernières données disponibles, ces cinq secteurs (“technologies de l’information et de la communication (TIC)”, “technologies de l’espace”, “logistique”, “sciences et technologies de la santé” et “écotechnologies”) représentaient en 2014 environ 10,5% de la valeur ajoutée brute générée au Luxembourg et près de 33.000 emplois dans plus de 2.830 entreprises.

(Article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu / Source : Communiqué du ministère de l’Économie)

  • Mis à jour le 17-07-2018