Culture

Remise d’un don exceptionnel de l’héritage de J.A. Zinnen aux citoyens luxembourgeois

Compositeur de l'hymne national du Luxembourg

Montre en or avec l’inscription "La société de Gymnastique à Monsieur J.A. Zinnen, Luxembourg le 12.4.1875"

Les frères Michel et Jean-Claude Pommereau, descendants directs de Jean Antoine Zinnen, ont remis ce mercredi à la ministre de la Culture, Madame Octavie Modert, deux objets personnels de l’héritage singulier du compositeur de l’hymne national du Luxembourg "Ons Heemecht":

  • une baguette portant l’inscription "La Liedertafel de Diekirch à son Directeur de Musique" et
  • une montre en or avec l’inscription "La société de Gymnastique à Monsieur J.A. Zinnen, Luxembourg le 12.4.1875".  

La société de Gymnastique, appelée communément  "Gym", était un acteur culturel incontournable du 19e siècle ayant stimulé durablement le secteur culturel au Luxembourg.

La montre en or, offerte en hommage par la société Gym au compositeur Zinnen, membre lui-même de la Gym et directeur de la section de chant, reflète les liens étroits entre la musique et la littérature au 19e siècle.

Madame Octavie Modert a remercié chaleureusement la famille Pommereau au nom du Gouvernement et du peuple Luxembourgeois pour ce geste de générosité. D’une grande importance pour la mémoire du pays, ce don noble cadre avec la profondeur émotionnelle dont a su faire preuve Jean Antoine Zinnen dans ses efforts pour le développement du paysage musical au 19e siècle.

Directeur de l’Harmonie de la Ville de Luxembourg depuis 1852, Jean Antoine Zinnen fut nommé peu après directeur du nouveau Conservatoire national.

Sa démarche autant artistique que dévouée a fait de lui un élément fédérateur des chœurs et harmonies municipales au Luxembourg, avant de créer avec Auguste Fischer en 1863 le "Allgemeiner Luxemburger Musikverein".

Jean Antoine Zinnen est décédé 1889 à Neuilly (Paris), ses cendres furent transférées au cimetière Saint Nicolas à Luxembourg en 1900.

Un monument érigé en son honneur à ce même cimetière et une plaque commémorative apposée au "Knuedler" à l’occasion du 100e anniversaire du compositeur en 1927, rendent hommage à cet homme culturel extraordinaire.

Ce don généreux de la famille Pommereau complète désormais la collection "Musicalia" du Centre national de littérature et sera présenté au public dans le cadre d’une de ses prochaines expositions.

(Communiqué par le ministère de la Culture)

  • Mis à jour le 07-04-2015