Education aux médias

Comment éviter la surconsommation des nouveaux médias?

La nouvelle campagne BEE SECURE "BEE balanced" vise l'équilibre entre la vie "en ligne" et "hors ligne"

Dieser Artikel ist leider nicht in deutscher Sprache verfügbar.

La nouvelle campagne vise l'équilibre entre le virtuel et le réelSmartphone, tablette, ordinateur, du wifi partout: quoi de plus facile, de nos jours, que d'être en ligne du matin au soir voire au-delà. Cette connectivité est tout d'abord une aubaine, puisqu'elle met le monde à nos pieds. Et pourtant, elle comporte aussi des risques.

L'équipe de BEE SECURE, initiative publique qui oeuvre dans le domaine de la sensibilisation à une utilisation plus sécurisée des nouvelles technologies, est de plus en plus souvent contactée par des parents inquiets. Mes enfants passent-ils trop de temps sur les réseaux sociaux? Faut-il leur interdire l'utilisation d'un smartphone? Les concernés se posent de nombreuses questions.

L'équipe de BEE SECURE s'est mise à chercher des réponses. Et a développé une nouvelle campagne de sensibilisation: BEE SECURE "BEE balanced". L'objectif: que les jeunes (re)trouvent un équilibre entre la vie "en ligne" et la vie "hors ligne", entre le monde virtuel qui se cache derrière l'écran et la réalité.

Les nouveaux médias peuvent rendre dépendants

Car en effet, une surconsommation des nouveaux médias peut mener à la dépendance de l'utilisateur. Le temps passé devant l'écran prend alors le dessus et devient tout sauf reposant. Et le fait d'être en ligne empêche de dormir, le concerné perd toute envie de passer son temps libre ailleurs que devant l'ordinateur et autres appareils multimédia. Les amis, la famille, l'école, le travail et les loisirs comptent moins, voire plus du tout. La campagne rappelle qu’il est essentiel de faire un usage raisonnable de l'ordinateur et du smartphone afin d'éviter l'addiction. En effet, aucun appareil technique ne peut remplacer ni la diversité des activités réelles ni les relations humaines effectives.

L'équipe de BEE SECURE compte aller à la rencontre des jeunes pour passer le message. Des présentations à l'école et des conférences sont prévues. De plus des vidéos sensibilisateurs, un "auto-test" ainsi que des informations pour les parents sont disponibles sur le site de l'initiative.

(Source: communiqué du Service national de la jeunesse)

  • Letzte Änderung dieser Seite am 04-05-2015